Apprentissage

Quels sont les avantages des jeux sur l’apprentissage de l’enfant ?

Si les jeux sont reconnus comme faisant partie intégrante de la vie courante d’un enfant, ce n’est pas seulement pour leur côté ludique ou plaisant. En réalité, le jeu apporte à l’enfant bien plus que du divertissement. Un jeu a cette dimension éducative qu’il serait dommage de négliger. Il s’agit en effet d’un véritable moyen d’apprentissage de l’enfant. Découvrez dans cet article les avantages des jeux sur l’apprentissage.

Un travail plaisant

Imposer un travail à un enfant peut être une tâche très difficile. Un travail est une activité perçue comme imposée, contraignante. Par contre, convier un enfant à un jeu est plus facile. Il s’agit pour lui avant tout d’une activité amusante, plaisante, mais qui en réalité lui procure des bénéfices au niveau de l’apprentissage comme cela aurait été le cas pour un travail ou un exercice d’école. En fait, un enfant qui joue travaille sans le savoir, et en y prenant du plaisir.

Motivateur et mobilisateur

Un enfant n’a généralement pas besoin d’être encouragé pour jouer. Le jeu en lui-même représente une motivation à part entière. De plus, le jeu incite l’enfant à mobiliser toute son attention et à s’impliquer dans une activité en vue d’atteindre un but précis. L’enfant développe alors des stratégies, des méthodes pour atteindre son but. Il suit un raisonnement logique, il argumente ses orientations, et tout cela avec gaieté et sans contrainte.

Les jeux associent aujourd’hui une dimension digitale à leur conception. C’est le cas par exemple de Dipongo qui permet de développer la créativité chez des enfants âgés de 4 à 8 ans, à travers des histoires à créer par les enfants, en s’aidant d’une application mobile.

Stimulateur de compétences

Un jeu permet de stimuler plusieurs compétences chez l’enfant. Au fur et à mesure qu’il s’applique à jouer, selon les particularités de chaque jeu, des compétences peuvent être stimulées simultanément ou les unes après les autres. On peut citer entre autres :

  • L’observation ;
  • La créativité ;
  • La prise d’initiative ;
  • La concentration ;
  • L’ouverture d’esprit ;
  • Le sens de l’écoute ;
  • Le développement du langage ;
  • Etc.

Sans pression et sans peur d’échouer

Dans une situation de jeu, l’enfant n’est pas soumis à une forte pression comme cela pourrait être le cas dans une situation d’apprentissage ordinaire. Le stress des exercices classiques est presque inexistant. L’enfant peut aussi se départir de la peur d’échouer qui peut parfois être très handicapante. Même quand il fait des erreurs, la dimension ludique du jeu lui permet de ne pas trop se mettre la pression et de continuer tout bonnement en essayant de gagner la prochaine fois.

Pour des enfants en difficulté dans l’apprentissage

Le jeu serait un bon recours pour des enfants vivant des difficultés dans l’apprentissage. Pour des enfants très passifs et timides en salle de classe, le jeu serait aussi un bon moyen pour les motiver et les aider à sortir de leurs bulles. Ils pourraient alors s’impliquer davantage, se découvrir eux-mêmes, développer diverses compétences sur le plan éducatif et même relationnel. Le désir de connaître davantage finira par les pousser à plus d’engagement dans l’apprentissage.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close