Formation

Quelles formations choisir pour apprendre un métier à seize ans ?

Le cursus académique est déterminant pour l’obtention d’un bon emploi permettant de subvenir convenablement à ses besoins et de prendre soin de sa famille. C’est évidemment un grand avantage sur le marché combien hostile de l’emploi d’avoir un diplôme universitaire ! Toutefois, il arrive que des jeunes soient déscolarisés déjà à l’âge de seize ans, alors que les parents se demandent ce qu’ils vont bien pouvoir faire de leur vie. On pense généralement à une vie gâchée et on est sceptique quant aux chances de réussite. L’avenir devient incertain, plusieurs parents se demandent en quoi ils ont failli dans l’éducation de leurs enfants, alors que l’horizon semble offrir un tableau plutôt sombre. Or, il existe plusieurs formations intéressantes pour apprendre un métier à fort potentiel et se remettre dans le bon sens quant à son avenir. De toute évidence, se retrouver déscolarisé à seize ans est loin d’être une fatalité.

À travers cet article nous vous proposons plusieurs alternatives pour faire une formation qui vous ouvre les portes d’un avenir prometteur.

Qu’aimeriez-vous faire ?

Selon la législation française, l’instruction des mineurs est obligatoire au moins jusqu’à la fin du cursus de 3e. Mais à partir de l’âge de 15 ans, le mineur peut opter pour un contrat d’apprentissage dans le cadre de sa scolarité. Il doit pour cela être allé au terme de son cursus de 3e sinon attendre l’âge de 16 ans. Cette formation se fera à la fois en centre de formation et en entreprise (public, privé ou libérale), par alternance. Il sera alors question de signer un contrat spécifique qui va définir les rapports ainsi que le processus.

Mais pour la réussite de cette expérience et pour ne pas devoir tout reprendre après avoir perdu un temps précieux, l’apprenant doit être personnellement intéressé par l’offre. Il est recommandé que ce soit une formation dans un domaine qui le passionne naturellement. Ainsi, il n’aurait pas de mal à s’investir, s’impliquer et satisfaire avec sérieux aux exigences de la formation. Parce que bien évidemment, il faudra faire preuve de courage pour aller jusqu’au bout. Comme tout apprentissage, il y aura probablement des défis et des challenges. À l’occasion, l’apprenant pourra puiser dans sa grande motivation de quoi préserver son enthousiasme et persévérer malgré tout. Il est plus facile de se sacrifier pour quelque chose qu’on aime, mais c’est moins évident pour un métier qui ne nous attire pas particulièrement.

Le choix de la formation devrait donc s’appuyer sur vos centres d’intérêt. Il s’agit de se faire former dans un domaine qui nous passionne et qui nous attire.

Opter pour un métier d’avenir

Plusieurs métiers aujourd’hui sont appelés à disparaître très bientôt avec le développement de la technologie. Avec l’automatisation en cours, des logiciels et programmes informatiques mènent une rude concurrence à l’humain et se montrent d’ailleurs à bien des égards plus efficaces. Il est donc facile de prévoir que dans un futur proche, des machines et programmes informatiques remplaceront bon nombre de personnes, dans des secteurs qui ne nécessitent pas une approche humanisée. C’est justement là l’intérêt de bien choisir sa formation, au risque de se retrouver très vite hors de course et de devoir s’ajuster à nouveau.

Le monde de demain appartient à l’intelligence artificielle et à la robotisation. Il serait dommage d’investir dans une formation pour un métier appelé à disparaître à court terme. Aujourd’hui déjà, les constructeurs investissent de plus en plus à fabriquer des voitures autonomes capables de rouler sans chauffeur. Il existe en outre des logiciels qui permettent aujourd’hui de se passer des services d’un comptable. Ces programmes informatiques sont capables de gérer la comptabilité d’une grande entreprise et garder à jours tous les états financiers. Watson est un programme informatique d’intelligence artificielle d’IBM capable de répondre aux questions des utilisateurs formulées en langage naturel. On dit de lui qu’il est aujourd’hui capable de donner un avis juridique avec une précision au-delà des 90 %. On peut dire que le métier de consultant juridique et dans plusieurs autres domaines d’ailleurs, est en danger. En Chine, on fait déjà l’expérience des serveurs robots dans des restaurants. Lors de l’épisode du COVID-19 par exemple, on a utilisé des robots pour apporter de la nourriture aux personnes en quarantaine dans certaines installations modernes aménagées à l’occasion. Et là, il s’agit juste de quelques exemples isolés de l’ampleur dans la robotisation dans notre monde actuel. C’est en effet important de le savoir pour faire un choix avisé et réfléchi pour ce qui est de sa formation.

Quelques métiers potentiellement intéressants

S’il est incontestable que les progrès technologiques auront pour effet direct la suppression de milliers d’emplois dans un futur proche, il existe toujours des secteurs d’activité avec de beaux jours devant eux. Il s’agit principalement des métiers de service nécessitant une approche humanisée dans le déroulement des tâches, chose aujourd’hui difficile à automatiser.

Accueil/réceptionniste

L’accueil est l’un de ces métiers qui ne devraient pas disparaitre à court terme. En effet, le métier exige au-delà d’une simple voix qui accueille et renseigne, beaucoup de chaleur et de convivialité. Vous trouverez dans ce sujet de Blog Lifestyle des informations utiles pour vous faire former rapidement dans le domaine de l’accueil, pour devenir réceptionniste à partir de 16 ans. Vous aurez certainement à aborder en tronc commun la question de l’hôtellerie et de la restauration, ce qui vous rendra polyvalent pour saisir encore plus d’opportunités.

Graphiste designer

Qui dit progrès technologique ne peut occulter le digital et l’un des métiers les plus en vue dans ce secteur est sans doute celui de Graphiste designer. Que ce soit pour la création d’une identité visuelle en ligne, que l’entretient de ses différentes pages sur les réseaux sociaux et ses sites web, les compétences en graphisme sont plus que jamais utiles. Aussi est-il très facile de nos jours de se faire former dans ce domaine, avec la possibilité même de le faire en ligne de chez soi. Il suffit d’avoir à disposition un ordinateur, des logiciels adaptés tels que :

  • Photoshop,
  • Lightroom,
  • GIMP
  • Canva
  • PXLR
  • Picmonkey
  • Etc.

A cela s’ajoute bien sûr une connexion internet fiable. Les débouchés dans ce domaine sont immenses tant le besoin est réel et actuel.

Rédacteur web

Si vous aimez la rédaction, pourquoi ne pas penser à la possibilité de vous faire payer pour ? Avec la densité de blogs, de sites web d’informations et de magazines en ligne, le besoin est on ne peut plus réel. Aussi, c’est une formation simple, sur une courte durée qu’il vous est possible de faire même à distance. Ensuite, vous aurez le choix entre les centaines de sites web et d’entreprises qui recrutent dans le domaine. Tout comme le graphisme et globalement tous les métiers liés au numérique, le Copywritting a de beaux jours devant lui.

Ne pas perdre de vue les dispositions légales

Si votre but n’est pas juste de vous faire former pour être prêt à saisir les opportunités une fois majeur, et que vous souhaitez commencer à travailler immédiatement, vous devriez prêter attention aux dispositions légales qui encadrent l’activité des mineurs. Des domaines d’activités ouverts aux mineurs au nombre d’heures de travail en passant par les restrictions, la loi a tout prévu pour protéger les mineurs qui décident de commencer à travailler. Aussi bien les employeurs que les salariés devraient s’en imprégner pour poser des actes avisés.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close