FormationMétiers

Professeur des écoles : Formations et conditions d’accès au concours !

Comment devenir professeur des écoles ? Après maintes réflexions, vous choisissez de faire carrière dans l’enseignement. Pour atteindre votre objectif, il vous faut non seulement avoir un diplôme de Master des métiers de l’enseignement (MEEF) en poche, mais également réussir au concours de recrutement de professeurs des écoles. À cet effet, vous vous posez de nombreuses questions sur la formation au métier d’enseignant, mais aussi sur les conditions d’accès au concours… Cet article vous sera alors d’une très grande utilité.

Qui a-t-on le devoir d’appeler professeur des écoles ?

Dans le système éducatif français, le titre de professeur peut être attribué à divers acteurs du monde de l’enseignement. Néanmoins, on tient compte de certaines nuances pour pouvoir faire une bonne différence et éviter la confusion. De ce fait, si le professeur est le titre le plus élevé donné à une personne qui enseigne ou fait de la recherche à l’université ou à l’Académie, le titre de professeur des écoles désigne l’instituteur chargé de dispenser le savoir aux apprenants des classes maternelles et primaires. Métier noble, tant il permet l’initiation des plus jeunes enfants, le professeur des écoles est celui-là qui donne le gout des études aux enfants et par-delà tout façonne leur premier pas dans le cursus scolaire. C’est donc un métier à la fois très passionnant, mais aussi exigeant.

Comment devient-on professeur des écoles ?

Ne deviens pas professeur des écoles celui qui veut, mais celui qui peut. À cet effet, pour devenir professeur des écoles, il faut non seulement en avoir l’aptitude naturelle, mais également disposer du diplôme et du background nécessaires pour accéder au métier. Dans ce dernier cas, un concours est organisé à l’intention de tous les aspirants au métier de professeur des écoles. Plus connu sous le nom de concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE), il est accessible à tout étudiant inscrit en master 1 ou titulaire d’un titre ou diplôme reconnu équivalent. À cet effet, si vous désirez en savoir plus sur le CRPE, n’hésitez pas à cliquer dans l’ancre.

La première étape pour passer le concours de professeurs des écoles

Si vous aspirez à devenir professeur des écoles, la première étape est de vous inscrire dans l’un des nombreux Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPE) de France. Ceux-ci, anciennement connus sous les noms d’instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) d’abord, puis d’écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) ont vocation à assurer la formation du futur instituteur. Dans les INSPE, les étudiants inscrits pour un Master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation, et de la formation) doivent être au préalable nantis d’une licence (ou un équivalent bac+3 soit 180 crédits ECTS), quelle que soit la spécialité. Cette formation est également réservée aux étudiants qui sont déjà titulaires d’un Master 1 ou 2 avec certains aménagements.

Les INSPE disposent de plusieurs options à savoir :

  • Premier degré ;
  • Second degré ;
  • Encadrement éducatif ;
  • Pratiques et ingénierie de la formation.

Le futur instituteur choisit donc « Premier degré », option dédiée aux professeurs des écoles.

La deuxième étape pour passer le concours de professeurs des écoles

L’inscription dans un INSPE permet d’obtenir un Master MEEF après 4 semestres. Mais, c’est au cours du Master 1 que l’étudiant postule pour le concours de professeurs des écoles. À cet effet, l’inscription se fait autour de la période prenant en compte les mois de septembre et octobre. Organisé par le ministère de la Fonction publique, le concours de recrutement des professeurs des écoles est indépendant de l’inscription au cycle de master entrepris par l’étudiant.

Après l’admission au CRPE, l’étudiant devient un fonctionnaire stagiaire. À partir de ce moment, une admission au Master 2 doit être sa plus grande préoccupation.

En effet, l’obtention du Master 2 combiné à l’admission au CRPE conditionne la véritable entrée de l’étudiant dans le monde du professorat des écoles. Ainsi, convient-il de noter que même si le candidat est admis au CRPE et qu’à contrario il échoue au Master, il ne pourra pas être professeur des écoles et vice versa. Cependant, il n’est pas exclu du monde de l’enseignement. Car, il pourra toujours se réorienter, s’il le désire…

D’une façon générale, devenir professeur des écoles en choisissant de passer par les INSPE n’est une qu’une option parmi tant d’autres. Au total, on dénombre trois façons de devenir instituteur en France. La première voie d’accès au métier de professorat susmentionnée est appelée « les concours externes » et permet donc aux jeunes passionnés par le métier de l’enseignement de suivre une formation préalable avant d’accéder à leur futur métier. Aujourd’hui, c’est la principale voie d’accès au métier de professorat des écoles en France. Ainsi, pour le compte de l’année 2019, 10 785 postes étaient ouverts lors de la session de recrutement.

Quelles sont les autres voies d’accès au métier de professeurs des écoles

Appelés respectivement le concours interne et le troisième concours ; ces voies d’accès au métier de professeur des écoles sont destinées à des catégories de profils assez particuliers. À cet effet :

le concours interne est réservé à tout individu qui est agent de la fonction publique, titulaire ou non depuis 3 ans au moins et justifiant d’une licence L3 ;

le troisième concours est ouvert à toute personne qui justifie de plus de 5 ans d’activités professionnelles dans le secteur privé, sans condition de diplômes.

D’une façon globale, ces deux derniers types de concours permettent aux profils suivants de devenir professeur des écoles sans passer par les INSPE :

  • les parents élevant ou ayant élevé au moins trois enfants, ils peuvent postuler à tous les concours CRPE sans condition de diplôme ;
  • les sportifs de haut niveau, sans condition de diplôme ;
  • les contractuels avec trois ans d’expérience dans un service public et une licence (bac+3). Y compris les enseignants non titulaires ayant travaillé dans un établissement scolaire public ou privé, en France ou à l’étranger ;
  • les fonctionnaires de la fonction publique d’État, territoriale, hospitalière ou militaire, ou d’un établissement public qui en dépend, pouvant justifier de trois ans d’expérience et titulaires d’une licence (bac+3) ;
  • les salariés avec au moins cinq ans d’expérience professionnelle dans le secteur privé, sans condition de diplôme ;

Comment préparer le concours de recrutement de professeurs des écoles ?

Si vous choisissez de passer par les INSPE, vous avez donc 4 semestres à passer sur les bancs afin d’obtenir un Master 1 et 2. Le cursus en Master 1 se compose de 400 à 500 heures de cours et un stage de quatre à six semaines. Quant au Master 2, le nombre d’heures de cours est réduit, soit entre 250 et 300 heures. Celles-ci sont combinées avec un stage à mi-temps en responsabilité devant des élèves. En outre, les étudiants en Master 2 ont le devoir de rédiger un mémoire en lien avec les enseignements reçus et le stage pratique effectué au cours de leur formation à l’INSPE.

Pour les autres profils aspirant au métier de professeur des écoles, les diplômes ne sont pas un critère de sélection. Dans ces cas particuliers, l’accès au concours de recrutement de professeurs des écoles se base plutôt sur l’expérience, comme dans le cas des parents ou la notoriété, comme c’est le cas des sportifs.

Les épreuves du concours de recrutement de professeurs des écoles

Le concours de recrutement de professeurs des écoles se déroule en deux phases et se compose donc de deux épreuves :

Les épreuves d’admissibilité : ce sont des épreuves écrites qui se déroulent vers la fin du mois d’avril.

La première épreuve est celle du français qui se compose de trois parties à savoir :

  • première partie : il s’agit pour le candidat de produire une rédaction (analyse ou commentaire). Elle vaut 11 points au candidat ;
  • deuxième partie : il s’agit de vérifier les connaissances du candidat en langue française (lexique, grammaire et orthographe). Elle vaut également 11 points ;
  • troisième partie : il s’agit d’évaluer les compétences du candidat en ce qui concerne la didactique. Elle vaut 13 points au candidat.

Donnant droit à 35 points si le candidat fait un parcours sans faute, il faut compléter 5 points attribués pour respect de la langue française et bonne qualité de rédaction. Ce qui fait un total de 40 points dédiés à l’épreuve de français.

La deuxième épreuve est celle de mathématiques. Elles se composent de trois parties également :

  • première partie : elle porte pour l’essentiel sur des notions mathématiques de l’école ou du collège. Elle vaut au candidat 13 points ;
  • deuxième partie : elle propose au candidat de petits exercices régulièrement présentés sous la forme de QCM. Elle vaut au candidat 13 points ;
  • troisième partie : elle se concentre sur la didactique des mathématiques et permet au candidat d’obtenir 14 points.

Avec un total de 40 points, jusqu’à 5 points peuvent être retirés au candidat pour mauvaise qualité de rédaction.

La deuxième phase du recrutement des professeurs des écoles est consacrée aux épreuves d’admission. Il s’agit alors de deux épreuves orales :

  • La première est celle de la mise en situation professionnelle notée sur 60. 1/3 des points sont consacrés au dossier de 10 pages réalisé par le candidat et les 2/3 restants sont consacrés à l’entretien du candidat avec le jury.
  • La deuxième épreuve orale notée sur 100 est consacrée à l’EPS (40 points) et à la maitrise par le candidat du système éducatif français (60 points).

En cas d’admission, le candidat bénéficie du titre de professeur-stagiaire en attendant l’obtention de son Master 2. En cas d’échec, il peut toujours se présenter l’année suivante ou opter pour une réorientation. À cet effet, bonne chance !

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close