FormationMétiers

Pourquoi s’orienter vers des études dans le développement durable ?

Face à la pollution grandissante dans les centres-villes et à la dégradation de l’écosystème qui ne cesse d’évoluer, protéger l’environnement devient une mission plus qu’urgente. Avec cette lutte, de nombreux secteurs d’activité liés à l’écologie ont vu le jour et continuent de susciter beaucoup d’intérêt. Par conséquent, tous les profils qui disposent de compétences environnementales sont recherchés de plus en plus par les chasseurs de têtes. Si vous cherchez une raison de vous engager dans la branche de l’écologie, c’est l’occasion idéale. Nous vous donnons ici quelques atouts du secteur du développement durable.

Une grande diversité des formations en écologie

Étudiants, Adulte, Asie, Ordinateur, Ami, AmitiéLe problème du réchauffement climatique ne date pas d’hier et les appels à la protection de notre planète demeurent d’actualité. Depuis tout petit, vous avez sans doute déjà entendu vos parents discuter des gestes écologiques à adopter à la maison pour limiter la pollution. Eh bien ! Maintenant, c’est votre tour de participer à cette lutte. Si vous voulez savoir jusqu’où vous amènera votre côté écolo, vous devez entreprendre une formation dans le secteur du développement durable. Aujourd’hui, c’est l’une des filières qui offrent une large possibilité de cours. Pour un cursus bien accompli, l’ESI Business School demeure une excellente option. En effet, c’est une école de commerce qui propose des formations Master, Bachelor et MBA dans le domaine de l’écologie et du développement durable. En général, voici les niveaux que vous pourrez atteindre selon vos objectifs :

  • Un bac pro en gestion des pollutions et en protection de l’environnement ;
  • Un bac pro en gestion des milieux naturels et de la faune ;
  • Un CAP en opérateur des industries de recyclage ;
  • Un CAP en propreté de l’environnement urbain ;
  • Un BTSA en gestion et en maitrise de l’eau (GEMEAU) ;
  • Un BTS dans les métiers des services à l’environnement (MSE) ;
  • Un BTS en éco-construction ;
  • Un BTSA en gestion et protection de la nature (GPN) ;
  • Un BTSA en développement et en animation des territoires ruraux (DATR) ;
  • Un BTS en technico-commerciale énergie et environnement ;
  • Un BTS coordinateur en rénovation énergétique et sanitaire ;
  • Un Bachelor environnement ;
  • Un master en développement durable ;
  • Un master en management de l’environnement ;
  • Un master en biodiversité et écologie, etc.

Une bonne répartition des formations selon les secteurs

Temps, Ville, Paysage, Fantasy, Futurologue, SablierL’autre atout de vous engager dans les études écologiques demeure les diverses options dont vous disposez et surtout les diplômes que vous pourrez obtenir en quelques années. Selon les Nations Unies, le développement durable doit répondre aux besoins du présent sans toutefois compromettre ceux des générations futures. Si vous voulez donc réserver une planète saine à votre progéniture, vous devez prendre les bonnes décisions dès maintenant et vous inscrire à une formation en écologie. D’ailleurs, de nombreux autres étudiants s’orientent de plus en plus vers les programmes spécialisés dans les démarches écologiques. La répartition des enseignements vous permet de vous arrêter au niveau de votre choix et de trouver facilement un débouché. En général, voici les options qui s’offrent à vous :

  • Un DUT ou un BTS en environnement : si vous souhaitez aller rapidement sur le terrain, ce choix vous convient. En deux ans après votre BAC, vous pouvez obtenir un DUT ou en BTS qui vous servira pour travailler dans le secteur du développement durable ;
  • Des diplômes universitaires de BAC+3 à BAC+5 : pour évoluer dans l’environnemental dans les études supérieures à l’université, entamez ce cursus. Il vous permettra d’avoir une licence ou un master dans de multiples spécialisations liées au développement durable.

Des formations pour plus de pratique

Pour prendre des décisions et diriger des équipes écologiques depuis votre bureau, les formations précédemment énumérées vous conviendront. Cependant, si vous vous sentez une main verte et que vous désirez être plus en contact avec la nature, une autre option s’offre à vous. Celle-ci vous permettra d’être plus sur le terrain que derrière un meuble d’une entreprise. Vous pourrez ainsi exercer votre métier au grand air, les pieds dans l’herbe : c’est d’ailleurs une excellente manière de mieux appréhender l’environnement et de trouver les bonnes solutions. Vous pourrez par exemple devenir forestier, garde-pêche, jardinier, paysagiste, arboriculteur, agriculteur, etc. Pour évoluer dans ces branches, voici les formations que vous pouvez suivre :

  • Le BAC pro en aménagements paysages ;
  • Le BTSA en gestion forestière ;
  • Le BTSA en aménagement paysages ;
  • Le BTSA en gestion et en protection de la nature (GPN), etc.

Avec ces différentes formations, vous travaillerez notamment auprès des collectivités (dans les jardins publics, les espaces verts d’écoles, les forêts, etc.) ou des entreprises de services. Selon vos objectifs, vous pourrez également évoluer dans la production (agriculture, pépinières, jardineries, plantations, etc.) pour poser des gestes écologiques plus concrets.

Des formations adaptées aux amoureux des sciences

Vous le savez sans doute, la nature c’est aussi la science. Ses composants s’utilisent pour obtenir de diverses solutions et des traitements. Par exemple, les algues présentent une grande utilité dans le cosmétique, les plantes et les roches servent à trouver des remèdes, l’eau de mer permet de soigner des maux, etc. Si vous aimez donc les sciences et que vous souhaitez évoluer dans cette branche tout en participant à la lutte pour la protection de la planète, vous trouverez ce qui vous convient. En effet, en vous engageant dans l’écologie et le développement durable, vous aboutirez à de multiples métiers scientifiques en lien direct avec la nature. C’est le cas de la géologie, de la chimie et de la recherche axée sur les ressources naturelles. Ces dernières ne manqueront d’ailleurs pas de vous amener vers des découvertes et de nouvelles portes. Voici quelques formations que vous pourrez envisager :

  • Un bac pro de technicien géomètre topographe ;
  • Un BTS en géologie ;
  • Un BTS de géomètre topographe ;
  • Un Bachelor en sciences et en ingénierie de l’environnement ;
  • Un Bachelor en sciences de l’eau et de l’environnement ;
  • Une Licence en sciences de la terre ;
  • Une licence en biologie et en chimie de l’environnement ;
  • Un Master en biologie et en santé de l’environnement ;
  • Un Master en sciences et en génie de l’environnement ;
  • Un Master en géologie et en géo-énergies ;
  • Etc.

Le développement durable, un secteur en pleine expansion

Livre, Asie, Enfants, Les Garçons, L'ÉducationSuite à la grande exploitation des ressources de la planète, cette dernière a commencé par montrer des signes de dégradation depuis quelques années. Face à cette situation qui ne cesse de s’aggraver, de nombreux pays et des dirigeants à divers niveaux ont décidé de mettre en place un concept de développement durable. Celui-ci vise à réduire l’impact négatif de l’homme sur l’environnement. Depuis lors, de différentes politiques sont appliquées et des gestes écologiques sont enseignés à tous les individus dans tous les cercles sociaux. Dans les écoles et les universités, des formations sont octroyées par d’éminents spécialistes de la nature pour une prise de conscience plus globale. En d’autres termes, le développement est devenu aujourd’hui un secteur qui suscite beaucoup d’engouement et offre de multiples débouchés. Mais ceci ne concerne pas que l’écologie, mais il s’étend aussi sur l’économie et le social. En décidant donc de vous engager dans le développement durable, vous ne manquerez pas de vous y sentir à l’aise.

Le développement durable, un secteur avec de nombreux débouchés

Nuage, Ville, Fantasy, Surréaliste, Lac, Mar, FlotteurL’autre avantage non négligeable des études en développement durable demeure les métiers disponibles après la formation. Si vous suivez ce cursus, vous trouverez toujours un débouché qui correspond à votre cœur écologique et à vos goûts. En effet, avec l’expansion que connait le secteur, de nombreux emplois s’offrent aux étudiants en fin de formation, peu importe le niveau d’études. Vous obtiendrez un poste au traitement de l’eau, au traitement des déchets, à la prévention des risques environnementaux, etc. En bref, votre carrière ne connaitra pas de crise. De plus, les experts annoncent une grande expansion du développement de l’agriculture biologique et du photovoltaïque. Pour un métier de terrain ou de bureau, vous disposerez donc de diverses perspectives d’embauche.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close