MétiersUncategorized

Le métier d’architecte : formation, débouchés et compétences

Le métier d’architecte est l’un des plus prisés et des plus importants du secteur du BTP. Il présente un caractère indispensable, justifié par le besoin quasi systématique de faire appel à un expert pour superviser la réalisation et l’avancement d’un chantier. Requérant un minimum de passion et un très bon niveau de formation, l’architecture est un domaine parfois pluridisciplinaire qui implique de disposer d’un certain nombre de connaissances et de savoir-faire, afin de toujours répondre aux besoins en jeu. C’est la raison pour laquelle devenir architecte demande nécessairement du temps et des efforts.

Le métier d’architecte

L’architecte est avant tout une personne faisant preuve d’une très grande créativité. Ce trait de caractère lui sert durant toute sa carrière, car il est chaque fois amené à se surpasser pour offrir les meilleurs résultats à ses clients. Il exerce aussi bien dans le domaine privé que dans le domaine public, afin de concevoir puis de coordonner la réalisation de différentes sortes de bâtiments, d’immeubles ou de maisons. Du début jusqu’à la fin des travaux, il est celui qui supervise les différentes étapes de l’évolution du chantier.

Les activités de l’architecte

Le travail de l’architecte commence par la conception et la réalisation des plans. Il dessine des maquettes de base et prend ensuite le soin de les compléter au fur et à mesure, afin d’obtenir un résultat inédit et qui corresponde aux attentes de ses clients, tout en mettant à contribution les diverses innovations technologiques dans le domaine du bâtiment.

Il établit ensuite, en fonction de différents facteurs, une étude de faisabilité et se charge de faire valider le projet par les personnes qui emploient ses services, mais également par l’équipe technique avec laquelle il travaille. Cette dernière est composée de techniciens spécialisés dans diverses branches du BTP et s’occupe de la réalisation effective des différentes étapes du projet.

Les compétences qu’il possède

L’architecte est très souvent amené à revêtir plusieurs casquettes. En tant que concepteur et superviseur du chantier, il doit être en mesure d’intervenir à tout moment pour opérer des modifications ou des corrections lors des différentes étapes de l’évolution du chantier.

À ce titre, ses compétences sont pluridisciplinaires, dans le sens où il intervient à la fois sur le plan technique que sur les plans théorique et administratif du projet. Il dispose de connaissances importantes en termes d’urbanisme, de génie civil et d’environnement, car tous les projets qu’il conduit se doivent non seulement de promouvoir les dernières innovations technologiques, mais également de respecter toutes les règlementations en vigueur dans le secteur du BTP.

Les travaux de rénovation ou de restauration requièrent que l’architecte dispose de bonnes notions en histoire de l’art afin de pouvoir réaliser des reproductions de motifs ou de styles architecturaux, en fonction des tendances et des époques.

Ce sont donc les multiples connaissances et l’expérience dont il dispose qui accordent à l’architecte toutes les compétences dont il a besoin pour gérer tout type de situation qui pourrait advenir sur le chantier qu’il supervise.

La formation de l’architecte

Devenir architecte nécessite le suivi d’un processus rigoureux qui demande un peu de temps et d’efforts. Une bonne formation de base est nécessaire, ainsi que plusieurs apports supplémentaires qui permettent d’atteindre un bon niveau de spécialisation dans le domaine. Un architecte bien formé est alors non seulement quelqu’un qui présente un profil particulier, mais dispose également d’un certain nombre et type de diplômes requis.

Les qualités requises

S’il est vrai qu’on rencontre de bons architectes, tous avec des personnalités divergentes, il est toutefois possible d’établir un profil type dans lequel se retrouve tout architecte qualifié.

À ce titre, la première qualité d’un bon architecte est celle relative à la créativité. Cette faculté lui permet de laisser libre cours à son imagination et chaque fois de dépasser ses limites afin d’atteindre un résultat toujours plus grand, plus innovant, plus spectaculaire, mais surtout plus satisfaisant non seulement pour lui, mais aussi pour les personnes qui emploient ses services.

Un bon architecte doit également posséder une certaine passion, sinon quelque talent pour le dessin. C’est à travers ses divers dessins qu’il laisse s’exprimer sa créativité. Il dessine les différents plans, aussi bien ceux basiques que ceux plus détaillés, afin de conceptualiser ensuite les maquettes qui lui serviront de modèles.

L’innovation technologique aidant, l’architecte peut désormais réaliser ses multiples dessins de façon encore plus créative et réaliste, grâce aux divers logiciels de dessin et de graphisme.

L’exercice du métier d’architecte conduit nécessairement à travailler avec plusieurs autres professionnels du secteur du BTP. C’est la raison pour laquelle l’une des qualités de l’architecte consiste à aimer ou tout au moins à s’adapter au travail d’équipe. Tout au long de l’évolution du chantier qu’il supervise, il est amené à échanger, discuter, intervenir sur les aspects techniques des travaux exécutés par le maçon, le plombier, l’électricien et tous les autres professionnels intervenants.

Les diplômes nécessaires

Les études à entreprendre pour devenir architecte requièrent de la patience, du temps et des efforts. S’il arrive qu’il y ait un taux relativement important de changement d’orientation, la majorité des étudiants en architectures sont titulaires d’un Bac S. Ils font ensuite une prépa architecture à l’image de Archiprep afin d’intégrer plus facilement une école spécialisée.

À partir de là, il s’agit :
  • d’effectuer un minimum de 5 ans d’études après de Bac, débouchant sur un Diplôme d’État d’Architecte.
  • d’intégrer l’École Spéciale d’Architecte basée à Paris ou
  • l’Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg afin de suivre une formation diplômante qui permet d’obtenir le Diplôme d’architecte

De nombreuses universités françaises dispensent par ailleurs une formation en Master Architecture qu’il est possible d’intégrer selon le cas, à partir d’un Bac + 3 et débouchant sur un Diplôme d’Études en Architecture qui est de type licence.

Cette première étape constitue la base de la formation d’un architecte. Il s’agit ensuite pour lui de :
  • poursuivre son cursus avec un Bac + 6 qui lui permet d’obtenir l’Habilitation à la Maitrise d’Œœuvre en son Nom Propre. Cette dernière rend possible l’inscription à l’Ordre des Architectes et permet d’exercer le métier en libéral
  • continuer avec un Bac + 8 afin d’obtenir deux autres diplômes que sont le Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement en Architecture et le Diplôme propre aux Écoles d’Architecture.

Le premier offre une spécialisation en maitrise d’ouvrage, projet urbain, patrimoine ou encore risques majeurs. Le second permet de se spécialiser en architecture navale, en design ou même en scénographie.

Les opportunités de carrière

En dépit de la crise économique qui affecte sérieusement le secteur de l’immobilier, les architectes ne connaissent pas de chômage. Ils trouvent généralement vite un emploi dès la fin de leur formation, et une bonne partie est d’ailleurs employée avant même l’obtention du diplôme.

La grande partie des architectes travaille dans le privé, en solo ou en agence. Cette dernière option permet à de nombreux architectes, chacun spécialisé dans son domaine, de se rassembler sous une même enseigne afin de gagner en notoriété, en crédibilité et en prestige. Les cabinets d’architecte comprennent alors des salariés et des associés.

Le salaire d’un architecte étant en moyenne de 2000€ € au début de sa carrière, il peut grimper suivant la clientèle et le type de marché acquis jusqu’à 3000€ €, voire 6000€ €.

Voilà ce qu’il convient de savoir sur le métier d’architecte !

Montre plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close