Apprentissage

Éducation bienveillante : 3 conseils pour éduquer ses enfants

Vous avez sans doute été confronté à un moment ou un autre à quelques difficultés sur la façon dont vous devez éduquer votre enfant. Cependant, vous souhaitez éviter de crier sur ce dernier ou d’user de la violence pour le raisonner, car ces actes ne résoudront pas le problème. Heureusement, il existe des méthodes efficaces pour élever son enfant. Parmi elles, il y a l’éducation bienveillante. Focus sur quelques règles basées sur le respect mutuel à observer pour éduquer son enfant.

Règles d’or pour une éducation bienveillante

L’éducation bienveillante est avant tout une histoire d’attitude. Elle a pour objectif d’apprendre aux enfants les bonnes pratiques dans le respect mutuel. Cette façon de procéder est généralement inculquée aux enfants dès leur jeune âge dans des écoles spécialisées en éducation alternative, dont vous pouvez découvrir l’une d’elles en cliquant sur ce lien.

Exprimer les interdits de façon positive

Le but de cette règle est d’amener votre enfant à comprendre ce qu’il a le droit de faire, mais aussi ce qu’il doit éviter de faire. Amusez-vous à expérimenter cette règle, et vous verrez que ça marche. Par exemple, si vous voulez prévenir votre enfant d’une probable chute, vous avez pour habitude de crier : « Ne cours pas ! », au lieu de cela, essayez plutôt de dire, « Marche ! ». Il existe beaucoup d’autres interdits à exprimer à votre enfant de façon positive. Alors, n’hésitez pas à faire des recherches pour en savoir plus sur cette méthode d’apprentissage.

Ne pas voir d’intention là où il n’y en a pas  

Pour aider votre enfant à reconnaître et exprimer ses besoins et émotions, vous pouvez user d’astuces. Il peut s’agir :

  • De codes couleur ;
  • Des signes ;
  • Etc.

Si vous optez pour les couleurs, vous pouvez décider ensemble quelle émotion représentera chacune d’elle. Ainsi, plus besoin de grand discours pour connaitre l’humeur de votre enfant. S’agissant des couleurs, vous pouvez choisir le vert pour dire « tout va bien », le rouge pour signaler une mauvaise humeur. Et pourquoi pas le jaune pour la contrariété ?   

Établir des règles claires

Si vous souhaitez que votre enfant soit obéissant, vous devez lui dire ce que vous attendez de lui de manière précise. Cela est plus efficace que d’attendre de lui ce qu’il ne doit pas faire. En effet, votre enfant ne pourra pas appréhender ce que vous espérez de lui si vous lui demandez de rester sage ou d’arrêter de faire des bêtises.

Par contre, si vous lui enseignez à réagir sur des instructions simples et claires lui indiquant ce qu’il doit faire, vous augmentez votre taux de réussite afin qu’il obéisse. Vous pouvez par exemple lui demander de ranger ses jouets et de les mettre dans une boîte, en ajoutant « s’il te plait ».  

Punir dans le calme

En grandissant, vous devez inculquer à votre enfant l’importance de comprendre que les actes qu’ils posent sont suivis de conséquences. En optant pour une éducation bienveillante, vous serez capable d’expliquer à votre enfant, cette relation de « cause à effet ». Ainsi, pour l’encourager à mieux se comporter, vous devez le punir dans le calme, tout en lui enseignant la notion de responsabilité.  

Prenez le temps de lui expliquer les conséquences auxquelles il s’expose, lorsqu’il ne se comporte pas bien. Grâce à ce procédé, vous donnez la chance à votre enfant de mieux faire une action. N’hésitez pas à le mettre en garde quand il commet une bêtise, mais en lui laissant une chance de corriger son comportement

Si votre enfant refuse d’obéir, ne lui criez pas dessus. Au contraire, punissez-le sans montrer de colère et dans le calme. Par contre, s’il obéit, n’hésitez pas à le féliciter.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Close
Close