FormationMétiers

Devenir photographe : formation indispensable et compétences à maîtriser

La photographie est ce procédé qu’on peut définir comme « l’image obtenue après exposition et traitement d’une couche sensible, ou non ». Depuis les progrès technologiques, notamment en ce qui concerne le numérique et ses supports, la photographie semble de plus en plus accessible. En témoigne la facilité avec laquelle il est possible, aujourd’hui, de photographier avec son smartphone. Par contre, en ce qui concerne le métier de photographe, suivre un parcours est bel et bien nécessaire. Comment faire pour devenir photographe professionnel ? Quelles sont les options qu’il est possible d’explorer aujourd’hui ? Quelles sont ces compétences qui permettent de devenir un bon photographe ? Découvrez-le dans les prochains paragraphes.

 

Zoom sur la profession de photographe  

Le métier de photographe a connu diverses mutations. D’abord, il a dû s’adapter à l’évolution de son matériel de travail. Ensuite, il a dû se familiariser avec d’autres types de missions. Aujourd’hui, être photographe, c’est bien plus que presser un simple bouton pour capturer un instant.

Nuit, Appareil Photo, Photographe, Photo, ImagePrésentation du métier

Le photographe actuel est considéré à la fois comme un artiste et un artisan. La mission première du photographe, et ce depuis des décennies, est de réaliser des vues qui répondent aux exigences de sa clientèle. De ce fait, il se doit de maîtriser les techniques relatives à la photographie et au tirage. Aujourd’hui, le photographe professionnel travaille aussi bien en freelance que pour des entreprises.

Dans le métier du photographe, il y a un « avant », un « pendant » et un « après ».

Premièrement, le photographe doit se préparer minutieusement. Dans un environnement intérieur, cela signifie préparer son studio, mais aussi son matériel de travail : nettoyer le matériel, se charger du réglage de l’éclairage, mettre en place les accessoires nécessaires. À l’extérieur, cela signifie qu’il doit se déplacer afin de déterminer quels sont les meilleurs endroits et les meilleurs moments pour réaliser ses photographies. Dans ce cas, il doit aussi prendre en compte les facteurs extérieurs (tels que le climat et la luminosité) pour déterminer comment réaliser de bonnes prises de vues.

Une fois prêt, il peut effectuer ses prises de vues.

Et enfin, il doit s’attaquer à la dernière étape : celle du traitement. Ici, le photographe est appelé à traiter ses clichés avant de procéder au tirage des photos. Avant, cette étape s’effectuait dans une chambre spéciale. Aujourd’hui, elle se réalise beaucoup plus grâce à l’informatique. Au cours de cette dernière étape, le photographe peut être appelé à classer, trier voire retoucher ses clichés.

 

Les compétences indispensables pour un photographe

Bien que le fait d’appuyer sur un bouton pour prendre une photo semble facile, il faut détenir certaines compétences avant de pouvoir être un vrai photographe pro.

 

La maîtrise parfaite de son appareil photo

L’appareil photo est composé de deux parties distinctes : l’objectif et le boitier. Un bon photographe doit être capable de maîtriser parfaitement ces deux parties. Par ailleurs, le photographe doit être en mesure de connaître les avantages que lui procure son appareil. Il doit également connaître les points faibles de son appareil afin d’éviter les pièges que ceux-ci peuvent lui tendre.

La maîtrise de son appareil lui permet une manipulation aisée et rapide. Cette maîtrise ne doit pas s’arrêter au boitier et à l’objectif. En effet, le photographe se doit également de maîtriser les différents accessoires qui peuvent être utilisés avec son appareil. Voici quelques exemples d’accessoires : les pieds, les filtres, les télécommandes, les objectifs spécialisés.

Caméra, Photos, Photographie, Photos PolaroidLa maîtrise des différentes techniques de photographie et du post traitement

L’image n’a pas de secret pour un bon photographe, et ce qu’il s’agisse des différents types de cadrages ou encore des éléments la composant. Cette maîtrise lui permet de remplir sa mission même quand les éléments extérieurs, tels que la lumière ou les couleurs, ne sont pas favorables à des prises de vue.

Une fois que les photos sont prises, le photographe doit s’occuper du post-traitement. Aujourd’hui, avec le numérique, le photographe doit pouvoir se servir d’un ordinateur ainsi que d’un ou de plusieurs logiciels de post-traitement. Grâce à ce type de logiciel, le photographe va pouvoir améliorer différents paramètres de l’image tels que : le cadrage, la luminosité, la balance des blancs ou encore le contraste. La maîtrise des logiciels de post-traitement permet également au photographe professionnel d’effectuer des montages et des retouches sur les vues qu’il a prises tantôt.

 

Le photographe dans la vie active

Au cours du temps, plusieurs facteurs sont venus changer la donne professionnelle. Pour tous ceux qui aimeraient un jour devenir photographe, il est important de prendre connaissance des nouveaux faits.

 

Les différents photographes

Le métier de photographe a évolué au cours des décennies. Aujourd’hui, on rencontre plusieurs types de photographes évoluant dans des domaines bien précis. On peut citer :

  • Le photographe social ;
  • Le photographe culinaire ;
  • Le photographe de reportage ;
  • Le photographe de publicité ;
  • Le photographe animalier ;
  • Le photographe de mode ;
  • Le photographe médical ;
  • Le photographe de paysages ;
  • Le photographe d’art ;
  • Le photographe industriel.

 

Les nouvelles tendances

L’arrivée du numérique a bouleversé les statistiques. Entre 1990 et 2010, les photographes ont vu leur nombre augmenter. L’avènement du numérique a créé de nouvelles missions pour le photographe. Ainsi, actuellement, environ la moitié des professionnels travaillent pour des entreprises.

Par contre, le nombre des photographes sociaux a diminué. Les autres professionnels de la photographie travaillent dans les domaines de la publicité et/ou de la mode. Pour gagner plus, certains photographes n’hésitent pas à travailler dans plusieurs domaines ou pour plusieurs entreprises.

Une autre nouvelle donne : l’activité du photographe telle qu’on la connaît (la prise de vues et le tirage des photos pour des particuliers) se raréfie de plus en plus. Désormais, elle représente moins de 10 % de l’agenda d’un photographe professionnel. La cause de cette réduction : des smartphones de plus en plus évolués qui permettent aux particuliers de pouvoir prendre des photos et filmer des vidéos de grande qualité. À cause du numérique, de nombreux photographes ont dû se spécialiser dans le post-traitement (et notamment dans la retouche des images).

 

La rémunération du photographe

Celle-ci varie selon le type de photographe. Quand on prend le cas des photographes professionnels qui travaillent pour des entreprises, les clichés n’ont pas le même prix selon qu’ils aient été pris pour le compte d’un laboratoire, d’un journal, d’un magazine politique ou d’un magazine people. Quant aux photographes artisans, ils débutent avec un SMIC. Après quelques années, leur rémunération peut atteindre les 3000 euros. En ce qui concerne les photographes évoluant dans l’art, leurs rémunérations se font sur la base de droits d’auteurs. Bref, peu importe le domaine, avec une bonne réputation, le photographe professionnel gagnera bien sa vie.

 

Quelles formations pour devenir photographe professionnel ?

Devenir un professionnel de la photographie ne se fait pas du jour au lendemain. En effet, une préparation et une formation peuvent être d’une grande utilité. À cela s’ajoute l’expérience acquise sur le terrain. Aujourd’hui, il existe des formations spécialisées qui sont sanctionnées par des diplômes qui permettent de devenir photographe.

Le « CAP Photo » est l’une de ces formations. Cette formation permet d’apprendre tout ce qu’il faut connaître sur l’univers de la photo. Avoir le baccalauréat n’est pas une condition sine qua non pour suivre cette formation. À la fin du CAP Photo, le bénéficiaire acquiert un diplôme d’état qui lui confère une légitimité professionnelle.

On peut citer également le « BTS Photographie ». Ici, par contre, il est impératif d’avoir le bac avant de pouvoir suivre cette formation. Pendant deux ans, les postulants seront formés sur les différentes composantes de la chaîne graphique. Ils auront également à apprendre comment effectuer des retouches sur les images. La maîtrise de la production assistée par ordinateur (PAO) fera partie de la formation. Elle permettra aux futurs techniciens photographes d’apprendre à se servir des outils logiciels.

Certaines écoles publiques supérieures disposent de certaines formations liées au métier de photographe. Très souvent, un niveau supérieur allant du « bac + 3 » au « bac + 5 » est recquis.

Concrètement, ces diplômes ne sont pas obligatoires pour exercer le métier de photographes, mais représentent un véritable plus sur les CV des jeunes photographes qui souhaitent postuler dans des entreprises. Certains de ces jeunes étudiants préfèrent devenir plus tard des photographes indépendants ou des autoentrepreneurs. Dans ces cas, une autre option intéressante s’offre à eux : la formation en ligne.

 

Devenir photographe via une formation en ligne 

Seules certaines institutions offrent ce type de formations. Les écoes de photographie sont de plus en plus nombreuses. Des cours se donnent même via internet. Vous pourrez donc vous renseigner sur les meilleures formations sur le web, car de multiples plateformes proposent cette formation. Une formation à l’école française offre plusieurs avantages qui attirent de plus en plus les candidats : la flexibilité de l’agenda des cours, des formations effectuées sur des durées courtes et reconnues par l’État, chaque candidat qui dispose d’un suivi personnalisé au fur et à mesure que les cours lui sont donnés, des cours qui sont dispensés les soirs, des avantages économiques au niveau des frais. Optez pour cette option et vos attentes seront comblées dans les meilleurs délais.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close