Vie de classe

Comment s’assurer du bien-être d’un enfant placé à l’école ?

Le placement d’enfant est une solution de protection de l’enfance lorsque le bien-être de celui-ci est menacé ou qu’il est en danger. Ce placement peut être la résultante de plusieurs événements défavorables.

Ainsi, lorsque les circonstances l’exigent, un enfant peut se retrouver placé dans une structure de protection. Dans ce processus, il est important que l’enfant placé continue à avoir une bonne scolarité pour son épanouissement. C’est ce qui pousse à s’interroger sur les moyens adéquats qui pourront favoriser le bien-être d’un enfant placé à l’école. Nous vous invitons alors à découvrir quelques conseils ici. Lisez la suite pour tout savoir.

Suivre son intégration avec ses camarades

Tout d’abord, rappelons qu’un enfant placé est celui que l’on recueille parce qu’il se trouve en danger ou pour qui les conditions pour son bien-être et son épanouissement sont compromises. La plupart du temps, ces enfants subissent un traumatisme ou un choc qui les pousse à se couper du monde. Ils ont du mal à s’ouvrir aux autres et se réadapter à leur nouveau quotidien.

Afin de leur permettre de vivre une belle scolarité durant la période de placement, il est important de veiller à leur intégration à l’école. Il s’agit ici de le motiver et de lui donner envie de se mêler aux autres. On peut commencer par le rapprocher d’autres enfants placés qui ont réussi leur intégration. Une fois qu’un lien se crée entre eux, l’enfant placé sera plus apte à accepter ses autres camarades.

Offrir une prise en charge en fonction de ses besoins

Dans le but d’accompagner l’enfant dans son épanouissement, il est primordial de tenir compte de ses besoins. On entend ici :

  • Ses centres d’intérêt ;
  • Ses activités scolaires préférées ;
  • Ses points forts ;
  • Ses points d’ombre ; etc.

Définir une prise en charge en fonction de ses besoins permet de le mettre plus en confiance. L’enfant sera instantanément plus à l’aise en faisant des choses qu’il aime à l’école. C’est aussi un moyen de laisser sa créativité s’exprimer. Il est recommandé d’avoir une discussion avec l’enfant avant sa réinsertion à l’école. On décide donc de l’orientation avec l’enfant.

Offrir un accompagnement avec les tuteurs légaux

Le bien-être de l’enfant à l’école dépend aussi de ses rapports avec ses tuteurs légaux. Lorsque ce dernier s’entend bien avec eux, il est plus ouvert à la discussion. Il est indispensable que l’enfant évolue dans un bon climat, en toute sérénité et sans crainte.

Pour s’en assurer, il faut un accompagnement personnel avec ses tuteurs légaux. De plus, si l’enfant se sent bien dans ses rapports avec ses tuteurs, il sera plus ouvert avec ses camarades et plus attentif avec ses enseignants.

Mettre un point d’honneur sur le dialogue

Dans tous les rapports et plus particulièrement dans les rapports avec un enfant placé, il faut privilégier le dialogue. Tenant compte du fait que l’enfant passera une bonne partie de son temps à l’école, il faut prendre le temps de discuter avec lui. Il faut lui manifester de l’attention et une volonté d’écoute.

En effet, c’est durant le dialogue qu’on peut mettre des mots sur ce qui va et ce qu’il faut améliorer. De ce fait, le temps de dialogue est un temps précieux durant lequel il est important de rester concentré sur l’enfant.

En somme, c’est l’ensemble des efforts conjugués pour l’épanouissement de l’enfant qui favorisera son bien-être à l’école.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close