Formation

Comment réussir son orientation après le bac 

Lorsqu’on termine le lycée ou le collège, il faut penser à son orientation. Il y a de nombreux enjeux à choisir ce que l’on désire étudier après le bac. Les contraintes pour cette décision sont assez nombreuses. Il n’est pas aussi simple pour les nouveaux bacheliers de faire le bon choix d’orientation. Il faut également noter que les possibilités de formation sont une panoplie.

De nombreux domaines tout à fait intéressants et alléchants pourraient vous plaire à la fois. Pour surmonter les stress et faire le choix le mieux avisé pour son avenir professionnel, il faut suivre des étapes spécifiques. Comment passer cette étape avec succès et sans encombre ?

Se poser les bonnes questions

Pour bien choisir son orientation après le bac, il faut se poser un certain nombre de questions.

  • Quels sont les domaines d’activités qui me plaisent vraiment ?
  • Lesquels me plaisent moins ?
  • Lesquels conviennent à mes points forts et à mes ambitions ?

En répondant à ces interrogations, vous aurez des indications décisives pour faire des études supérieures après le bac. Vous pourrez choisir des domaines qui vous intéressent et dans lesquels vous avez de bonnes qualités.

Évitez de choisir une formation pour la rémunération ou parce qu’on vous le suggère. Il est aussi important d’élargir le champ de ses possibilités et de ne pas se câbler sur une unique idée de formation dès le départ. Parcourez les pistes.

Bien s’entourer pour avoir de bons conseils

Il faut éviter de choisir seul son orientation post-bac. La meilleure solution est de consulter des personnes clés de son entourage. Les parents sont bien de bons guides dans ce cadre à condition qu’ils restent objectifs. Vous pourrez aussi prendre conseil auprès des conseillers d’orientation de votre école, de centres d’information et d’orientation ou encore de services communs universitaires.

Il est également possible de faire un test d’orientation pour mieux être orienté. Toutefois, il est essentiel d’être ouvert et réaliste. Si le bac que vous avez obtenu ne vous permet pas d’intégrer la filière qui vous intéresse, vous pourrez vous inscrire en PASS. Toutefois, ce moyen est souvent plus long. N’oubliez pas de tenir compte des réalités du marché de l’emploi.

Se renseigner sur les formations

Une multitude de possibilités s’offre à vous après le bac. Il est crucial de bien se renseigner sur les formations qui intéressent. Pour y arriver, vous pouvez utiliser Internet ou lire des brochures. Il faudra également se rendre aux salons étudiants, aux portes ouvertes et aux forums d’orientation.

Pour avoir une vision concrète sur les choix de formations, il est essentiel d’aller aux contacts des enseignants et des étudiants. Soyez curieux et tentez de rencontrer des professionnels pour vous imprégner de leur quotidien au travail. La décision de faire des stages d’observation est une bonne option pour découvrir les métiers qui vous intéressent.

Avoir un plan B pour se réorienter en cas d’échec

Il est recommandé de ne pas mettre tous ses œufs dans un même panier. Ne misez pas sur une seule formation dans un unique centre universitaire. Vous devriez envisager différentes options de formation par ordre de priorité.

En procédant ainsi, vous évitez une réflexion à la hâte en cas d’échec. Il arrive bien d’essuyer un échec après avoir passé un concours d’entrée. Cette disposition permet aussi de se réorienter vers une autre formation lorsque celle qu’on suit se révèle inadaptée. Se réorienter ne constitue nullement un échec.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close