Formation

Comment développer les méthodes d’intelligence collective et de co-construction ?

La gestion d’une organisation, quelle que soit sa désignation nécessite la prise de décision objective et viable pour cette dernière de même que l’atteinte des objectifs fixés. Ainsi, vu qu’un groupe de personnes est un ramassis d’idées diverses et subjectives, il faut un centre d’intérêt favorable à l’épanouissement des activités. L’essentiel est de ne point sombrer dans l’improductivité. C’est ce à quoi viennent pallier les méthodes d’intelligence collective et de co-construction. Cependant, il convient de bien les asseoir pour en bénéficier au maximum puisqu’ils constituent le summum de la créativité et de l’optimisation. Comment donc les développer ?

Les méthodes d’intelligence collective et de co-construction : qu’est-ce que c’est ?

De prime abord, l’intelligence collective est un condensé de toutes les connaissances, une sorte de point d’intercession ou les idées sont associées et étudiées. Elle relève de l’art du parler interactif, concordant ou non tenu en présentiel ou en virtuel. Le but de sa mise en œuvre est la recherche d’un consensus unanime favorable à une décision judicieuse protégeant les principes communs. Ceci instaure au sein de la communauté une ambiance conviviale.

En la matière, les prouesses de la technologie et des recherches ne sont plus à démontrer. À cet effet, on peut énumérer la cohésion instaurée par les performances des ateliers LEGO® SERIOUS PLAY® mis en place par ChatterBox Conseil débouchant sur des recommandations ciblées et adaptées. Grâce à ces ateliers, vous allez pouvoir mobiliser vos collaborateurs avec la mise en place de sessions d’intelligence collective et de co-construction. À présent, il convient de s’intéresser à ladite méthodologie.

Méthodologie d’intelligence collective et de co-construction infaillible

Un procédé d’intelligence collective doit être fondé sur l’essor de pensées édifiantes. En d’autres mots, la réflexion doit être priorisée. De plus, les échanges y sont impactés à tel point que les solutions ciblent du doigt la perfection, gage de la co-construction. Pour les méthodes de qualité prisées à l’instar de LEGO ®SERIOUS PLAY®, les principes fondamentaux sont définis par le prêt d’une oreille attentive, l’altruisme, et la détermination.

La réussite de toute activité nécessite un certain préétablie. C’est-à-dire que d’une part pour mener à bien ses méthodes il faut avoir conscience des objectifs à atteindre. D’autre part, il faut éviter dans la mesure du possible le développement de ce processus en un bloc sur un effectif pléthorique. Néanmoins il s’adapte à toutes les entreprises indépendamment de leur ampleur. Selon le modèle propre au LEGO® SERIOUS PLAY®, les acteurs à ce procédé participent à sa réussite en construisant par mécanisme virtuel sur un espace de stockage un aperçu de l’organisme qui les réunit.  

Mieux, ils y élaborent ce qui les caractérise. Par la suite, les inquiétudes ou les problématiques ayant fait survenir ladite méthode sont cautérisées par divers moyens spécifiques. Ce séminaire qui est loin d’être chronophage instaure un aperçu des idées personnelles. Un nouveau plan d’action avec de grandes chances de réussite est ainsi élaboré.

Par ailleurs, cette méthode ne s’enferme pas strictement dans le carcan de la rigueur professionnel. Elle est d’abord un moyen ludique, qui favorise le confort des participants, les rendants à même de participer activement au processus. Vous aurez assurément constaté qu’elle est de ce fait pratique et ingénieuse. La résolution d’une problématique complexe d’intelligence collective et de co-construction passe d’abord par l’emploi de certains procédés.

Astuces pour développer les méthodes d’intelligence collective et de co-construction

L’atteinte des objectifs liés à cette tâche requiert en quelque sorte des préalables résumés autour de la réflexion, de la formulation des options, de la sélection de la solution finale et de l’exécution des résolutions.

Dans un premier temps, lorsqu’on parle de réflexion il s’agit d’aborder de manière substantielle les points clés de chaque discipline impliquée par cet exercice. Un sujet tel que la restructuration d’une entreprise fait par exemple, indirectement appel aux notions économiques, structurelles, de management, d’étude de l’emplacement géographique, d’étude la compétitivité du marché, etc. La négligence d’un domaine phare peut s’avérer préjudiciable pour l’organisation. 

 Une liste des actions à mener doit être conçue dans un deuxième temps. Elle résume les avis de chaque acteur au processus et met au grand jour les points de désaccord entre les parties. Selon une autre approche, il en ressort la ligne de démarcation à l’omniscience d’un groupe. Toutefois, il serait maladroit de sous-estimer la capacité de chaque individu du collectif à faire progresser ses pensées.

Dans ce mélange d’idées éparses destinées à résoudre ou à prévenir un problème, il est indispensable qu’une solution commune soit dégagée. Le rôle d’un planificateur comme celui précité est indispensable à cet effet. Ayez à l’esprit qu’il faut une certaine expertise pour converger les avis des hommes vers seul point de chute, ces derniers étant généralement jaloux de leur position. Cette étape est à mettre en œuvre dans un troisième temps, en étant conscient des méthodes d’intelligence collective et de co-construction prodiguées par l’expert.

S’installe pour finir la phase d’application de la décision collective. Les individus dans leur particularité et leur spécialité se doivent d’interagir et d’apporter les pierres de leur savoir-faire à la co-construction de l’édifice. C’est le moment idéal pour corriger le tir. Réadapter la solution aux réalités du terrain.

Pour parvenir sans difficulté à ce résultat optimal LEGO® SERIOUS PLAY® a défini le prototype adéquat de développement de l’intelligence collective et de co-construction. On distingue entre autres :

  • La phase de challenge: Ici, le facilitateur lance au groupe une interrogation pleine de défi. Le collectif e voit confronter à un problème réel de résoudre pour le bien de tous.
  • La phase de directive libre: En se fondant sur un modèle fourni par LEGO®, les parties au projet réalisent un modèle type. Ils peuvent se mettre en groupe ou en solo pour y parvenir. L’essentiel est de ne point écarter l’objectif final visé par ladite méthode. Il revient de suite au facilitateur de dialoguer avec le groupe sur les motivations quant aux différents résultats et leur incidence.
  • La phase de mis en commun d’idées: C’est l’étape la plus favorable à l’échange collectif. Chacun amende les idées de l’autre en tenant compte de ses justifications. Il est impératif de veiller à ce que les idées soient développées sainement dans une ambiance conviviale, voire fraternelle, pour éviter toute sorte de frustration. Ceci assure le maintien de la cohésion dans un organisme et contribue à la prise d’une décision satisfaisante pour tous.
  • La phase d’apport de solution finale et d’action: Les différentes étapes énumérées plutôt booste la créativité certes, mais il ne faut sous-estimer l’importance du facteur cohésion, co-construction. Les divers apports des participants sont mis en commun pour en obtenir la substance. Il s’agit d’une synthèse qui préserve chaque intérêt objectif ou/et subjectif et qui s’affiche comme un résultat indiscutable au défi ayant motivé les réflexions variées.

Toutes les dispositions sont prises pour respecter un planning qui conserve le dynamisme des séances. Ce qui conduit à l’improductivité, ce sont les séances trop longues qui n’incitent pas à l’action. Par conséquent des solutions innovantes sont trouvées sur la base de procédés entièrement participatifs. Les facilitateurs du haut de leur titre de guide ne contribuent pas à la définition des clauses de la décision. Ils sont juste présents pour rendre l’obtention de résultats optimale. Vous connaissez désormais la meilleure méthode ! Il suffit de s’y fier pour booster l’intelligence collective et la co-construction.   

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close