Métiers

BTS SIO en alternance : modules de formation, débouchés et public visé !

Le BTS services informatiques aux organisations représente un diplôme d’État de niveau BAC+2 en informatique. Plus d’une centaine de lycées proposent des cursus pour obtenir ce parchemin. Certains établissements donnent la possibilité d’associer cette formation à une expérience professionnelle en entreprise. Découvrez le BTS SIO en alternance et les potentiels débouchés.

Présentation du BTS SIO en alternance

Le BTS SIO représente un diplôme national de niveau BAC+2 en informatique. Il se prépare en deux ans et s’obtient à l’issue d’un examen. Chaque étudiant peut choisir entre deux parcours :

  • solutions d’infrastructure, systèmes et réseaux (SISR) ;
  • solutions logicielles et applications métiers (SLAM).

Vous devenez automatiquement opérationnel après la réussite au test. Vous pourrez candidater au poste de développeur d’applications ou d’administrateur de réseaux locaux. Un cursus de BTS informatique en alternance vous garantit une insertion professionnelle plus rapide. Pour profiter des enseignements de qualité, inscrivez-vous au BTS informatique dans la ville de Saint-Etienne. Vous bénéficiez d’une formation gratuite et rémunérée dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Vous alternerez des périodes de cours et de stage en entreprise. Cela vous permettra de mettre directement en pratique les notions académiques.

Les conditions d’admission

Vous devez vous inscrire pour suivre une formation de BTS informatique en alternance. Les critères d’admission varient en fonction de l’établissement retenu. Généralement, ce cursus reste exclusivement ouvert aux jeunes de moins de 26 ans titulaires d’un BAC. Certains établissements privilégient les détenteurs d’un BAC STMG (option Gestion des systèmes informatiques), d’un BAC S et STI2D, d’un BAC pro Systèmes électroniques numériques. Vous pourrez aussi postuler avec un BAC ES si vous justifiez d’un bon niveau en mathématique. Après les inscriptions, la structure étudie les dossiers et affiche la liste des candidats présélectionnés. Ensuite, elle organise un entretien avec ces derniers pour comprendre leur motivation et leurs attentes. Puis, elle les assiste et les accompagne dans la recherche de l’entreprise de stage. Si vous parvenez à franchir toutes ces étapes, l’établissement vous notifie votre admission définitive et vous invite à signer un contrat d’apprentissage. À la fin de votre cursus de BTS informatique en alternance, vous ressortez avec des connaissances et un savoir-faire en informatique générale et télécommunication, en administration des réseaux locaux, en gestion des bases de données relationnelles, etc.

La révolution numérique a généré de multiples métiers auxquels vous pourrez rapidement accéder avec des formations professionnelles telles qu’un BTS SIO.

Les modules de formation

Dès le début du cursus, vous recevez le programme détaillé des cours que vous suivrez. Les établissements répartissent souvent les matières de BTS informatique en alternance en deux volets.

Les modules communs

Tous les étudiants des options SISR et SLAM doivent assister à ces séances. Les principales matières abordées se présentent comme suit :

  • le support système des accès utilisateurs ;
  • le support réseau des accès utilisateurs ;
  • le support des services et des serveurs ;
  • l’exploitation des données ;
  • les bases de programmation ;
  • le développement d’applications ;
  • l’intégration et l’adaptation d’un service.

Les modules de spécialités

Les étudiants de l’option SISR abordent des matières spécifiques. Celles-ci concernent essentiellement :

  • la maintenance des accès utilisateurs ;
  • la conception des infrastructures réseaux ;
  • l’exploitation des services ;
  • l’administration des systèmes ;
  • la supervision des réseaux.

Quant aux étudiants de l’option SLAM, ils suivent les cours relatifs aux notions ci-après :

  • l’exploitation d’un schéma de données ;
  • la programmation objet ;
  • la conception et l’adaptation d’une base de données ;
  • la réalisation et la maintenance des composants logiciels ;
  • la conception et l’adaptation de solutions applicatives.

Ces matières se répartissent entièrement sur les deux ans du cursus. Certains établissements proposent également des modules sur la culture générale, l’expression, l’économie et le droit des services informatiques.

Pour réussir aisément à votre BTS informatique en alternance, vous devrez vous montrer assidu. Vous mettez tout en œuvre pour maîtriser les matières relatives à la maintenance des équipements et des réseaux informatiques. Concentrez-vous également sur les solutions logicielles ainsi que sur les mathématiques. Avant l’examen, prenez le temps de traiter les épreuves des années antérieures. Cela vous permettra de vous entraîner véritablement. Recherchez les corrigés-types pour vérifier si vous aviez fourni de bonnes réponses. Cette étape vous aidera à réaliser une auto-évaluation de vos compétences. Elle reste indispensable pour vous améliorer. Dans tous les cas, le BTS SIO s’obtient très facilement si vous suivez tous les modules de formation. Les tâches à exécuter varient en fonction du BTS SIO détenu.

Les missions d’un titulaire de BTS SIO

Vous obtenez un parchemin de « Développeur d’applications » lorsque vous suivez le cursus « solutions logicielles et applications métiers (SLAM) ». Par contre, vous devenez « Administrateur Réseau » avec l’option « solutions d’infrastructure, systèmes et réseaux (SISR) ». Bien évidemment, ces deux professionnels de l’informatique jouent des rôles différents.

Les tâches d’un développeur d’application

Une entreprise peut solliciter ce technicien pour une étude relative à ses besoins d’informatisation. Il présentera alors un rapport récapitulatif avec des conclusions précises et des solutions concrètes. Il peut également écrire des programmes à partir de langages informatiques réputés comme Vb.net, PHP, HTML, C#, Python, etc. Vous pouvez le contacter pour la conception d’applications. Il mettra à votre disposition des outils modernes avec des fonctionnalités innovantes en vue d’une meilleure gestion de vos données. Il peut également vous assister pour le développement des programmes nécessaires pour la rationalisation d’une base de données. Vous pouvez lui confier la création, l’installation et la mise à jour de vos logiciels. Le personnel peut aussi le solliciter pour une prise en main aisée des applications.

Les tâches d’un administrateur réseau

À l’instar d’un développeur d’applications, il peut aussi étudier vos infrastructures pour déterminer vos besoins. À la fin de ce processus, il produit un mémoire qui récapitule ses observations ainsi que les solutions. Ce professionnel de l’informatique gère également l’installation des systèmes d’exploitation. Il prend en charge la mise en place des applications sur les postes de travail. Il s’occupe aussi de la configuration des réseaux et des serveurs. Il prévoit des dispositifs pour surveiller le bon fonctionnement de tous les équipements. Il veille à la disponibilité des données et s’assure que les matériels garantissent une excellente connectivité. Par ailleurs, un administrateur réseau peut également former les utilisateurs. Il élabore des procédures techniques et des modes opératoires pour leur simplifier la tâche.

Les débouchés après un BTS SIO

Les détenteurs d’un tel diplôme peuvent postuler à différents postes. Bien évidemment, ceux-ci diffèrent en fonction du parcours suivi.

Les métiers accessibles avec un BTS SIO option SISR

Après l’obtention de votre diplôme de BTS SIO, vous pourrez postuler aux emplois énumérés ci-dessous.

  • Administrateur réseaux

Ce technicien informatique veille au bon fonctionnement des systèmes de télécommunication. Il s’occupe de la réception et de l’installation des matériels. Il s’assure de leur compatibilité avec les équipements déjà en place. Il définit l’architecture réseau de son employeur. Il gère la maintenance des appareils et des logiciels du réseau informatique. Il prévoit des dispositifs pour une détection rapide des pannes et une prompte intervention. Ce métier connait actuellement un véritable essor avec le boom d’Internet et du commerce électronique. Un administrateur réseaux peut gagner au moins 2600 € dès le premier contrat.

  • Technicien de maintenance

À un tel poste, vous aurez à surveiller le parc informatique d’une société. En tant que responsable de la sécurité, vous certifierez la qualité des solutions techniques. Vous mettez en place une procédure pour une gestion professionnelle des pannes et autres incidents. Vous devrez également étudier l’infrastructure réseaux pour relever ses atouts et ses faiblesses. Cela vous permettra de formuler des recommandations pour son amélioration. Le personnel vous sollicitera aussi pour toutes questions liées aux dysfonctionnements des équipements. Vous vous occuperez des fichiers infectés ou volatilisés. Les agents vous contacteront pour les écrans noirs et les bourrages d’imprimante. Vous jouerez un rôle d’urgentiste informatique la plupart du temps. Vous conseillerez également les responsables à l’approvisionnement pour le choix des matériels. Le technicien de maintenance demeure un acteur incontournable dans les entreprises modernes. Le salaire d’un débutant peut atteindre 1900 €.

  • Technicien support

Cet agent représente un expert en pannes informatiques. Également appelé hot liner, il assiste les utilisateurs en ligne. Il écoute patiemment les problèmes rencontrés par ces derniers et leur indique la procédure pour régler rapidement le dysfonctionnement signalé. Pour exercer ce métier, vous devez développer un sens relationnel assez élevé. Vous allez devoir calmer des interlocuteurs en courroux qui hurlent à l’autre bout de fil sans perdre votre patience. De plus, votre capacité d’analyse doit vous permettre de saisir rapidement les attentes des utilisateurs afin d’apporter des réponses adaptées à leurs préoccupations. Pour réussir à ce poste, vous devez dresser la liste des problèmes récurrents. Ensuite, vous indiquez les solutions à appliquer. Votre guide manuel doit prévoir les paramétrages pour remettre une imprimante en marche ou pour réinitialiser une connexion Internet perdue. Le métier de téléconseiller informatique offre de belles perspectives d’évolution de carrière. Vous pourrez rapidement accéder à des postes de responsabilité. Avec quelques années d’expérience, vous présenterez le parfait profil d’un superviseur ou d’un chef d’équipe. Un débutant peut espérer un salaire de 1500 € avec un bon contrat.

Les métiers accessibles avec un BTS SIO option SLAM

Les détenteurs d’un tel parchemin peuvent aussi postuler à des postes très intéressants.

  • Développeur

Il représente un expert en langages informatiques. Il crée des programmes pour répondre aux besoins spécifiques exprimés par son employeur. Il conçoit des logiciels pour différents supports tels que les serveurs, les ordinateurs, les tablettes, les smartphones, etc. Ce métier reste très en vogue compte tenu de la révolution numérique en cours. Sans un développeur, vous ne réussirez pas à proposer des solutions innovantes en ligne. Ce pro des langages informatiques maîtrise de multiples outils et programmes. Il opère généralement dans le cadre d’un cahier des charges. Vous pouvez le solliciter pour la conception d’application sur mesure. Dans ce cas, vous l’associez à l’élaboration du projet en amont. Il vous aidera à identifier vos besoins et vous proposera un large éventail de solutions professionnelles. Il vous conseillera pour un choix performant. Après la livraison du logiciel, il supervisera la phase d’essais afin d’apporter toutes les corrections qui s’imposeront. Vous pouvez aussi lui réclamer l’élaboration d’un guide d’utilisateur. Cela simplifiera la formation du personnel. Enfin, il peut intervenir à tout moment pour les besoins de maintenance. Vous avez également la possibilité de le contacter pour améliorer un programme. Un développeur peut gagner 2400 € à ses débuts.

  • Webmestre

Pour exercer ce métier, vous devez cumuler les compétences de technicien, de graphiste et de rédacteur. Ce professionnel gère la conception, la mise en ligne et l’animation d’un site Internet. Il assure le management et le suivi d’une plateforme au quotidien. Il y ajoute des contenus comme les textes, les images, les sons, etc. Il prend aussi en charge sa maintenance technique de manière à régler promptement toute panne. Il installe des outils pour relever rapidement tout incident lié au fonctionnement dudit site. Il prévoit également des programmes et des logiciels pour une analyse du trafic sur la plateforme. Il mène à bien ses missions grâce à sa parfaite maîtrise des langages informatiques comme le PHP, le HTML, le Python, etc. Depuis quelques années, ce professionnel se spécialise de plus en plus pour mieux répondre aux attentes des employeurs. Ainsi, un webmestre éditorial s’occupera prioritairement du contenu d’un site. Il précisera les rubriques à créer et y ajoutera des textes, des images, des vidéos, etc. Quant au webmestre technique, il se concentre essentiellement sur le fonctionnement effectif de la plateforme. Il prend en charge l’administration du serveur, l’intégration du codage ainsi que la gestion des bases de données. Les sites marchands privilégient les webmestres avec des connaissances avérées en marketing. Ces professionnels réussissent plus aisément à développer des solutions capables de générer du trafic et de contribuer à la fidélisation de la clientèle. L’optimisation du référencement d’une plateforme incombe également à ce spécialiste. Il assure la mise à jour du site et y intègre en temps réel les innovations technologiques. Un débutant peut gagner environ 2000 €.

  • Testeur en informatique

Ce professionnel joue essentiellement le rôle de chasseur de bugs. Il recherche les erreurs qui entraînent le dysfonctionnement d’un logiciel ou d’un programme. Vous pouvez le solliciter pour qu’il vérifie qu’une application répond aux exigences du cahier des charges. Il s’assure que celle-ci ne va pas endommager votre infrastructure réseaux. En fin stratège, il conçoit les outils de tests. Après l’exécution des différents contrôles, il produit un rapport qui présente les analyses et les anomalies relevées ainsi que les corrections à apporter. Ce spécialiste peut intervenir sur tout type de logiciel. Il peut opérer seul ou en groupe. Il reste très sollicité par les éditeurs de sites Internet ou de jeux vidéo. Le salaire d’un testeur en informatique débutant peut atteindre 1700 €.

Les études supérieures accessibles après un BTS SIO

Après le BTS SIO, vous avez aussi la possibilité de poursuivre avec d’autres formations pour vous spécialiser. Ainsi, vous pouvez vous inscrire pour une licence professionnelle pour renforcer vos connaissances ou pour diversifier vos compétences. Des cursus de master restent également accessibles pour les détenteurs d’un BTS services informatiques aux organisations. À la fin de ces études, vous pourrez postuler directement au poste de chef de projet, d’ingénieur développement ou de spécialiste en sécurité.

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close