Apprentissage

6 conseils pour préparer et réussir son entrée dans l’enseignement supérieur !

Vous êtes en classe de Terminale, une année de préparation décisive pour tout lycéen. Les révisions pour le baccalauréat, vous le savez bien, sont généralement source de stress pour tous les candidats, notamment pour ceux qui préparent en parallèle les concours d’entrée pour les écoles de commerce, d’ingénieurs, etc. Pour maximiser vos chances et être très bien outillé pour affronter ces deux échéances importantes et rapprochées, une bonne organisation s’avère nécessaire. Dans cet article, vous aurez la chance de découvrir 6 conseils pour organiser au mieux vos révisions. Maintenant, c’est parti !

Ne rien négliger

Le programme de la Terminale est très vaste ; il intègre même, pour certaines matières, celui de la classe de Première. Mais ce n’est pas une raison pour négliger quoi que ce soit, prétextant par exemple que telle ou telle chose est déjà vue dans l’une des classes des années antérieures. Le même sujet traité l’année dernière peut revenir sous une autre forme ; rien ne l’interdit. D’où l’importance pour tout candidat de chercher à maîtriser le programme au bout des doigts. Pour y arriver, nous vous proposons de faire des fiches synthétiques, résumant clairement les points de programme, au fil de l’année. Il ne faut pas attendre le dernier mois pour vous y mettre. Vous risquez de vous embrouiller. Surtout, soignez le maximum possible vos fiches. En effet, elles doivent être conçues de manière à vous donner l’envie de les apprendre.
Pour les concours, vous pouvez opter pour la même technique. C’est-à-dire lister dans un premier temps les épreuves, ensuite, pour chacune d’elles, résumez sur des fiches le programme et les compétences nécessaires à acquérir.
L’autre chose que beaucoup de candidats ignorent est qu’il faut, afin de bien orienter ses révisions, connaître ses points faibles. Avec vos fiches-récapitulatifs, vous arriverez à identifier plus facilement ces lacunes. Une fois identifiées, mettez-vous à jour. Autrement dit, détaillez davantage ces points de programme de Terminale et du concours sur lesquels vous semblez n’êtes pas encore au top. Au-delà du cours et des méthodes, multipliez les exercices pratiques. En outre, concours Atout+3 est indubitablement le site de référence sur l’actualité des écoles de management et de commerce.

Apprendre, mais comment ?

Pour nous, les fiches représentent un très bon outil pour apprendre. Toutefois, cela peut ne pas être le cas pour ceux par exemple qui apprennent mieux ce qu’ils entendent. Alors, pour que vos révisions soient efficaces, il faut qu’elles soient en accord avec votre mode de fonctionnement. Cela, bien sûr, revient à se poser la question : quel type de mémoire ai-je ? Il en existe de plusieurs, dont deux principaux :
Avez-vous plus de facilité à retenir ce que vous voyez ? Cela, indubitablement, voudra dire que vous avez une mémoire visuelle. Et dans ce cas, il ne fait aucun doute que les fiches accompagnées de schémas, de tableaux, de graphes… vous aideraient à mieux assimiler vos cours.
Si par contre vous avez tendance à retenir plus vite ce que vous entendez, alors vous avez une mémoire auditive. Et dans ce cas précis, il vous faut, pour mieux apprendre, faire des lectures répétées et à haute voix. Si vous le voulez, vous pouvez même vous enregistrer en train de lire vos leçons et ensuite réécouter régulièrement ces enregistrements-là.
Peut-on être un peu des deux ? Bien sûr, c’est une possibilité ! Le reste maintenant c’est à vous de faire le jeu et de déterminer clairement le groupe auquel vous appartenez et ainsi adapter au mieux vos outils de révision.

Planifier ses révisions

De nombreux candidats, avant même l’examen, se disent que le diplôme est déjà en poche. C’est bien de se mettre en confiance, mais comme pour paraphraser l’autre, « trop de confiance tue la confiance ». Quel que soit votre degré d’optimisme, ne négligez jamais vos révisions pour le bac. Car c’est ce diplôme qui déterminera la suite de vos études, nous ne vous apprenons rien d’ailleurs.
Et en matière de révision, vous le savez mieux que quiconque, l’organisation est le maître mot du succès. Cela dit, vous devez dresser un planning ; et ce dernier doit être organisé avec des plages horaires de révision pour le bac et d’autres distinctes pour les concours. Autrement dit, vous devez établir un programme quotidien. Vous y définissez le temps que vous pouvez consacrer aux révisions ; les matières à réviser, et pendant combien de temps ? Votre planning ne doit souffrir d’aucune lacune ; tout doit y figurer.

Important : Il est conseillé de ne pas passer plus de 1 h 30 sur une même matière. Aussi, une petite pause entre chaque sujet est recommandée.

Planifier ses révisions, pour quels avantages ?

Planifier ses révisions vous offre de nombreux avantages :
Primo, vous serez rassuré. En effet, le fait d’avoir une vision et un cap sur les mois à venir fera que vous ne serez jamais « surpris » par la quantité de travail à faire. Et étant donné que c’est vous-même qui avez établi votre calendrier, vous ne devez normalement avoir aucun mal à le respecter. Toutefois, prévoyez une marge de deux semaines au cas où vous prendriez un peu de retard dans vos révisions ou lorsqu’un imprévu viendrait vous empêcher de respecter rigoureusement votre calendrier de révisions.

Secundo, la planification de vos révisions vous permet d’être au top le jour J. En fait, lorsque vous planifiez vos révisions, vous montez en puissance, petit à petit jusqu’à atteindre le niveau minimal (ou maximal) requis. Déjà la dernière semaine avant l’examen ou le concours, vous devez normalement être au top de votre niveau si réellement vous avez établi un planning que vous avez respecté à la lettre.

Tertio, vous aurez l’impression de travailler moins. Les apprenants ont une fâcheuse manière d’attendre les dernières semaines avant l’échéance pour se lancer dans les révisions. Ce qui au final ne donne rien, juste parce qu’ils ne se sont pas organisés, ils n’ont pas établi un planning de révisions en début d’année. Lorsque vous planifiez vos révisions, le temps de révisions nécessaire pour réussir à votre examen ou concours sera réparti sur plusieurs semaines, rendant ainsi plus agréable et plus supportable la charge de travail.

S’entraîner en conditions réelles

Vous avez établi vos fiches et les avez apprises. Parfait ! Maintenant, vous devez passer à la pratique. Pour vous entraîner, vous pouvez traiter les épreuves proposées dans les annales de concours et du bac, reprendre la correction de vos bacs blancs et les refaire en conditions réelles. Par ailleurs, vous pouvez également vous rendre sur des sites comme Anna Bac qui vous proposent des quizz et exercices chronométrés.

Savoir prendre des pauses

Vous préparez le bac, et c’est normal que vous adoptiez une allure de croisière. Cependant, vous devez, pour garder une concentration et une motivation maximales, savoir faire des pauses pour vous consacrer à d’autres activités comme le jogging, le vélo ou encore le bricolage. Si vous aimez écouter de la musique, faites-vous également plaisir de temps en temps. C’est la seule condition pour arriver à tenir dans la durée. Et nous ne le dirons jamais assez, la préparation du bac et des concours est une course de fond qui démarre en début d’année. Il ne faut pas attendre les derniers instants pour se faire entourer de cahiers.

Veiller à l’organisation de la dernière semaine avant votre concours et/ou examen

Ça y est ! Vous n’êtes qu’à une semaine de la date de démarrage des épreuves de l’examen ou du concours. Cette dernière semaine, il faut le souligner, n’est pas une semaine comme les autres. En effet, une programmation spécifique doit être établie afin que vous soyez suffisamment prêt pour affronter le jour J. Mais attention, cela ne voudra pas dire qu’il faut apprendre même jusque tard dans la nuit la veille de la composition. C’est contre-productif, donc déconseillé. Pour vous aider, voici un exemple de programmation que vous pourrez adopter pour la dernière semaine :

De J-7 à J-2

Traitez une épreuve par matière, et assurez-vous que tout est compris. Surtout, ne changez pas vos habitudes, c’est-à-dire vos méthodes de résolution ; il ne faut pas attendre la dernière semaine pour adopter une nouvelle méthode. Cela risque de vous créer des ennuis le jour J d’autant plus que vous n’avez pas eu le temps de bien la travailler.

J-1

Très tôt le matin, révisez de manière stratégique vos cours en relisant seulement vos fiches. Ensuite, commencez par préparer votre lendemain ; par exemple, en regardant sur Internet le chemin pour se rendre au centre de composition, les photos des locaux, etc. Ensuite, préparer vos affaires ! Dans l’après-midi, sortez de chez vous pour humer l’air d’autres horizons. Vous pouvez aussi, pourquoi pas, allez au cinéma avec des amis. Mais surtout, n’ouvrez aucun cahier ou livre et n’oubliez pas non plus d’adapter votre heure de coucher à vos heures de concours le lendemain.

Le jour J

Après des mois de préparation, vous voilà enfin arrivé au jour fatidique. Pendant que les autres candidats lisent encore leurs fiches, dites-vous qu’ils ne sont pas prêts et allez vous prendre un petit-déjeuner bien équilibré. Un dernier conseil, désacralisez les concours ou examen, car ce n’est qu’une étape de votre vie parmi tant d’autres.

Fin de cet article ! A-t-il comblé vos attentes ? Dites-le-nous dans les commentaires :).

Montre plus

Nathalie

Professeur d'une classe de CM2 mais également directrice de la même école, je tiens ce blog avec grand plaisir !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close