EDUCATION NOUVELLE

 

Liens Education Nouvelle
Organisation de ma classe
GEM01
ICEM - Mouvement Freinet
Textes en vrac
GLEM
Marelle
CREPSC

OUTILS POUR LA CLASSE

 

Outils à télécharger
Grammaire autrement
ClicMenu
ClicApplic
J'écoute puis j'écris
Je lis puis j'écris
Mon abécédaire multimédia
Clicouweb
Les favoris de Weblitoo

INFORMATIQUE ET INTERNET

 

Pragmatice
L'informatique à Boz

INFORMATIONS

 

La violence à\de l'école
Les syndicats

A PROPOS

 

Le forum de Cartables
A vous la parole

 

  
--- Les instits sur le Net ---

Intégrer l'outil informatique à la vie de la classe


Ecole de Boz (Ain)- http://ecole.marelle.org/boz
Document de travail du 02/01/03
Frédéric MATHY
  • Un peu d'histoire...
  • L'arrivée de l'ordinateur en classe
  • Mon projet pédagogique
  • L'utilisation de l'ordinateur en classe, étapes par étapes
  • Projets en cours
  • Logiciels utilisés en classe
  • Un site de l'école…. mais pour quoi faire ?
  • La correspondance par email
  • Se connecter à Internet
  • Enquêtes auprès des élèves
  • Amorce de réflexion sur une nouvelle organisation possible du site de l'école
  • Le B2i
  • Le carnet d'adresses de la classe
  • Des liens pour créer son site d'école
  • Utilisation du vidéoprojecteur dans la classe
  • Un peu d'histoire...

    En octobre 1999, les enfants se sont mobilisés pour réunir de l'argent afin de pouvoir acheter un ordinateur pour la classe. Pendant une journée entière, ils se sont relayés pour tenir un stand à la Brocante du village organisée par le Sou des Ecoles de Boz.
    Ils ont réuni environ 2 500 F.
    Avec cette somme, je suis parti à la recherche d'un ordinateur. Il était bien sûr impossible d'acheter le dernier modèle, à la une des magazines spécialisés.
    Je suis donc allé voir un broqueur, c'est-à-dire une entreprise qui revend des ordinateurs d'occasion. Ainsi, avec notre petit magot, nous avons réussi à acheter :

  • un Pentium 133 multimédia (carte son et CD-rom), avec 24 Mo de RAM, un DD de 840 Mo.
  • une imprimante à jet d'encre
  • un tapis de souris
  • une prise multiple
  • et un pack de 10 disquettes.
  • L'arrivée de l'ordinateur en classe

    " Il est là, il est arrivé ", cria Cédric en rentrant dans la classe. Imaginez alors un peu l'excitation des élèves ce lundi matin.
    Une fois le calme retrouvé, nous avons commencé à discuter sur ce que nous pourrions bien en faire :
    à apprendre à se servir de cet outil (pas simple d'utiliser la souris ! ! !),
    à lire, écrire et travailler autrement (sur un écran, avec un clavier),
    à apprendre à utiliser un traitement de texte, un logiciel, un CD-ROM,
    à communiquer avec d'autres écoles de France et d'ailleurs,
    à rédiger un journal d'école,
    à découvrir Internet,
    à faire des recherches pour nos exposés...
    Les interrogations ne cessaient pas : quand pourra-t-on s'en servir, qui va commencer à l'utiliser...

    Mon projet pédagogique

    Le projet s'oriente sur cinq axes principaux basés sur la communication et la production écrite :

  • la gestion et l'utilisation de la messagerie électronique,
  • l'utilisation de logiciels pédagogiques (exerciseurs, encyclopédies…),
  • la rédaction d'un journal,
  • la création d'un site de l'école,
  • l'utilisation de l'Internet pour des recherches.
  • L'outil informatique doit pouvoir motiver les enfants à la communication écrite (lecture-écriture) par la qualité des documents produits et par l'étendue des interlocuteurs possibles.

    Objectifs :

  • ouvrir l'école sur l'extérieur,
  • donner du sens aux apprentissages,
  • placer les élèves en situation réelle de communication,
  • amener les enfants vers des productions écrites de qualité,
  • mettre en place des échanges avec d'autres écoles,
  • amener les enfants à valoriser leur travail,
  • permettre aux enfants d'acquérir la maîtrise de l'outil informatique,
  • utiliser cet outil pour découvrir des savoirs nouveaux,
  • se servir du réseau mondial pour rechercher de la documentation,
  • faire découvrir aux enfants et aux adultes que l'ordinateur n'est pas seulement une console de jeux mais aussi un formidable outil de création.

    L'Informatique et l'Internet sont d'excellents outils pour développer dans nos classes une pédagogie coopérative, de partage, de mutualisation et de communication.

    L'utilisation de l'ordinateur en classe, étapes par étapes

    ETAPE 1 :
    Cette première phase de découverte de l'outil informatique a duré plus d'un mois. L'accès à l'ordinateur a été complètement libre avant la classe, durant la récréation, après la classe… Les enfants ont commencé à se servir de quelques logiciels éducatifs : traitement de texte, jeu de pendu, logiciel de calcul mental...
    Pour ma part, je n'ai fait que répondre au coup par coup à leurs questions (" Comment fait-on pour arrêter le logiciel ? ", " Comment je fais pour enregistrer mon texte ? ", " On met comment les accents circonflexes ? "…). Ces informations, distribuées à la demande, se sont répandues comme une traînée de poudre. Elles ont été relayées par les enfants, les élèves plus experts expliquant aux novices.
    Une véritable banque d'échanges de savoirs s'est mise en place. N'étant pas toujours disponible pour répondre à leurs questions (volontairement certaines fois), ils ont du rechercher d'autres personnes ressources que le maître.
    J'ai rapidement mis en place des " brevets informatiques " (à partir du travail de l'école de Monthey - http://monthey.ecolevs.ch/ ) permettant aux élèves de valider les compétences acquises concernant la maîtrise de l'outil informatique.

    ETAPE 2 :
    Tous les enfants étant maintenant familiarisés avec cet outil, j'ai commencé à prévoir des temps de travail avec des logiciels éducatifs en mathématiques (Calmenta…), en français (Wexr, Lectra,…) et en recherche documentaire (encyclopédie Encarta). J'ai sélectionné ces logiciels en utilisant le formidable outil qu'est la compilation de logiciels de l'association ORDI ECOLE (http://www.ordiecole.asso.fr/).
    Cet enseignement assisté par ordinateur n'est pas encore très fonctionnel. En effet, il est très difficile de faire tourner 25 élèves sur trois machines. Ces logiciels ne sont donc pour l'instant utilisés qu'au coup par coup, en fonction des besoins que je décèle (" Benoît, va t'entraîner à faire des multiplications ", " Nesson, tu vas faire un exercice de lecture sur l'ordinateur "...)

    ETAPE 3 :
    Une dotation de l'éducation nationale m'a permis d'équiper notre machine d'un modem. Nous avons alors découvert la communication par Fax et E-mails.
    J'ai commencé par inscrire la classe à une liste de discussion (Acticem).
    Nous avons depuis tous les jours un moment consacré à la lecture et à la production de nouveaux messages. Ceux-ci ont été au préalable relevés, lus, sélectionnés et imprimés par deux élèves.
    Nous nous sommes fixés comme règle de répondre obligatoirement aux messages qui nous sont adressés directement.

    Chaque message reçu est lu puis :
    - soit affiché s'il intéresse toute la classe,
    - soit emporté à la maison pour le relire ou le montrer (à la demande d'un enfant),
    - soit rangé dans notre "Classeur du Net" parmi différentes rubriques (messages en attente d'une réponse - énigmes, recherches et problèmes - présentations, échanges, discussions - enquêtes, sondages - jeux d'écriture, histoires - carnet d'adresse).

    Régulièrement, un élève emporte à la maison le "Classeur du Net" et le site de l'école imprimé sur papier.
    Nous communiquons quotidiennement avec des écoles de France et d'ailleurs (exemple : échanges lors d'un travail sur les climats en France et dans le monde avec une école en Bretagne et en Ouganda).

    ETAPE 4 :
    Internet, ce sont aussi les pages Web. J'ai donc commencé par " aspirer " quelques sites d'écoles (St Laurent sur Saône, Laiz…). Les enfants se sont ainsi familiarisés avec l'utilisation du navigateur et les liens hyper-textes.

    ETAPE 5 :
    Lors d'un conseil avec les enfants, un projet de réalisation d'un site pour l'école est né. Nous avons ensemble défini le contenu du site et ses différentes rubriques. Quelques élèves ont pris la responsabilité de certaines pages.

    ETAPE 6 :
    Mise en ligne de productions (textes, dessins, projets, exposés, outils, enquêtes, interviews...).

    ETAPE 7 :
    Création de la Ronde des Ecoles de l'Ain sur le Net afin de relier tous les sites d'écoles du département : http://www.instits.org/ronde.php et de la page Les Instits de l'Ain : http://www.instits.org/ain/

    ETAPE 8 :
    Informatisation de la BCD et de la direction de l'école. Le logiciel LaBCD permet de gérer les emprunts et les recherches de documents.

    ETAPE 9 :
    Développement du parc informatique de l'école.
    A la rentrée 2002, il y avait :
    - 3 PC en réseau dans la classe des CM1-CM2, une imprimante, un scanner et un accès internet,
    - 2 PC en réseau dans la classe des CE2-CM1, une imprimante et un accès internet,
    - 4 PC en BCD et une imprimante.

    ETAPE 10 :
    Prise en charge progressive par les enfants de la mise en page du site Web et de la création des pages HTML.

    ETAPE 11 :
    Participation à des projets via Internet :
    -lecture d'un roman (http://souterraindenfer.free.fr),
    -jeux d'énigmes historiques et scientifiques,
    -défi Futé2 (http://www.ecolemartigny.ch/fute2/ ) avec l'école d'Ottawa au Canada.

    Projets en cours

    - mise en réseau de tout le parc informatique de l'école,
    - développement de l'équipement du RPI :
    * un poste pour usage administratif par école,
    * un poste pour chaque classe de cycle 1,
    * deux postes pour chaque classe de cycle 2,
    * trois postes pour chaque classe de cycle 3,
    * un poste par BCD pour le cycle 2 et 3.
    - implication de toute l'équipe pédagogique dans l'utilisation des NTIC,
    - utilisation du logiciel " ClicMenu " (http://pragmatice.net/clicmenu) afin de permettre un travail adapté à chaque enfant ou groupes d'enfants, à partir de logiciels éducatifs .
    - renouvellement régulier du parc informatique afin :
    * d'assurer la compatibilité des installations et de leur utilisation (connexion à Internet, utilisation de logiciels adaptés ),
    * d'assurer la cohérence avec les matériels que les enfants seraient susceptibles de rencontrer à l'extérieur de l'école,

    La rotation régulière des postes devenus obsolètes reste préférable à un renouvellement complet du parc informatique.

    Logiciels utilisés en classe

    Lancés à l'aide de ClicMenu - http://pragmatice.net/clicmenu
    E
    N
    S
    E
    I
    G
    N
    A
    N
    T
     
    Le Directeur Gérer l’école (inscriptions, renseignements….)
    WebExpert, FTP Expert Développer le site de l’école, créer des pages HTML.
    Paint Shop Pro, Acdsee Visionner des images, les retravailler
    Mercury, Apache Partager une connexion Internet, une messagerie...
    E
    L
    E
    V
    E
    S
    Internet Explorer Naviguer sur Internet
    Outlook Express Envoyer et recevoir des e-mails
    La BCD Gérer la BCD (prêts, recherche de documents…)
    OpenOffice 1.0 Écrire, utiliser un traitement de texte
     
    Calmenta, Lectra, Clic... Apprendre, s’entraîner
    Encarta, Atlas 3D Se documenter, utiliser un CD ROM
    Paint Dessiner
    Winpopup Communiquer sur le réseau de l’école
    Claris Home Page Créer des pages Web

    Protection Internet et filtre : http://sebsauvage.net/logiciels/naomi.html (Naomi et Logprotect)

    Un site de l'école…. mais pour quoi faire ?

    Un site Internet est :

    • un moyen de communication valorisant, au même titre qu'un journal d'école. Il permet d'élargir le cercle des lecteurs au-delà de la famille et des proches voisins. C'est une situation de communication vraie : les élèves écrivent, produisent, créent et sont lus par beaucoup de personnes.
    • une vitrine des productions et activités de l'école qui favorise une possibilité d'échanges, de retours extérieurs, via le courrier électronique.
    • un moyen de permettre aux enfants de partager leurs connaissances.
    En créant un site Internet, tous les enfants peuvent utiliser un moyen de communication du futur, non pas simplement comme utilisateurs ou consommateurs mais comme créateurs.

    L'outil informatique a fait son apparition dans ma classe de CM1-CM2 à l'école de Boz en 1999. Le projet de réalisation d'un site Internet pour l'école est né peut après. Avec les enfants, nous avons ensemble défini le contenu du site et ses différentes rubriques. Nous avons mis en ligne différentes productions (textes, dessins, projets, exposés, outils, enquêtes, interviews...).
    Dans un premier temps, les enfants saisissaient leurs écrits dans un logiciel de traitement de textes classique puis c'était moi qui générait la page HTML.
    Par la suite, j'ai trouvé un logiciel qui leur a permis de prendre en charge la création et la modification des pages HTML.
    D'années en années, le site de l'école et le site du RPI se sont enrichis de nouvelles rubriques et documents.
    Ces deux sites sont régulièrement visités et sont en quelque sorte une vitrine de l'école et des villages. Ils nous permettent de recevoir des messages de visiteurs, de présenter notre école à nos correspondants...

    Site de Boz : http://ecoleboz.free.fr      Site du RPI : http://rpibor.fr.st

    La correspondance par email

    Différents types de correspondances peuvent être menés :
    - une correspondance suivie avec une autre classe, tout au long de l'année. Chaque enfant peut avoir son correspondant.
    - une correspondance ponctuelle avec différentes personnes sur Internet.

    Différents types de textes et d'informations peuvent être échangés :
    - des descriptions : présentations personnelles, de l'école...
    - des histoires : à compléter, à échanger, à finir, à corriger...
    - des récits de vie, d'expériences,
    - des débats et échanges d'opinions (faits d'actualité),
    - des échanges de productions (poèmes) ou de recherches (problèmes, énigmes),
    - des enquêtes et sondages.

    Se connecter à Internet

    Dans ma classe, trois ordinateurs peuvent accéder simultanément à Internet.

    Les objectifs visés sont :
    -naviguer à l'intérieur d'un site,
    -apprendre à utiliser un navigateur,
    -apprendre à rechercher l'information

    1- Visiter des sites d'autres classes
    Sur le web, des centaines de classes francophones possèdent actuellement un site. Une activité très intéressante consiste à faire visiter des sites scolaires par ses élèves (par groupes de 2 ou 3), d'en donner un petit compte-rendu, puis d'envoyer un message aux auteurs de ces pages.

    2- Visiter des sites pour les enfants
    Il existe de nombreux sites écrits pour eux.

    3- Rechercher des informations
    Les enfants peuvent rechercher des informations en rapport avec des activités effectuées en classe.

    L'accès à Internet se fait toujours en présence d'un adulte. Cette page d'accueil leur propose différents liens à parcourir :

    Enquêtes auprès des élèves

    Que pensez-vous des ordinateurs dans la classe ?
    Enquête de Roxane (extrait du site de Boz : http://www.ecoleboz.free.fr/enquetes.html)

    Les élèves de ma classe de CM1 - CM 2 ont répondu à cette question :
    - C'est bien parce qu'il y a des descriptions : Emily, Roxane
    - On peut faire des textes : Emily, Florian, Benoit
    - Il y a internet : Mathieu P, Roxane, Charlène, Vincent, Paul
    - On peut faire pleins de choses intéressantes : Mélanie, Roxane, Charlène, Alexis, Lauralee, Steven, Valentin, Benoit, Lucie, Théo, Paul
    - Il y a des jeux : Charlène , Anaïs
    - On peut apprendre des choses : Roxane, Charlène, Jordan, Mathieu M, Julien, Théo
    - C'est pratique : Mylène, Camille Manon Jordan
    - On peut voir des sites : Jason, Jonathan, Pauline
    - On peut faire des recherches : Mathieu D

    Que pensez-vous des listes de discussion ?
    (acticem@cru.fr, marelle et classes01@instits.org)

    Les élèves de la classe de CM1 - CM 2 ont répondu à cette question :
    - C'est bien parce que l'on peut avoir des correspondants, parler avec d'autres enfants et se faire des copains.
    - On peut partager ce que l'on apprend, s'entraider dans les recherches ou exposés.
    - J'aurai bien aimé rencontrer des écoles qui sont sur ces listes de discussion.
    - On peut communiquer à travers toute la France.
    - C'est dommage que l'on n'ait pas plus de correspondants individuels.
    - Je voudrais bien correspondre avec d'autres pays.
    - On peut répondre à des énigmes.
    - Cela nous permet d'utiliser l'ordinateur.
    - On peut envoyer des questions, des jeux d'écriture, des sondages, des exposés à n'importe quelle classe.
    - C'est bien mais j'aimerais savoir s'il existe d'autres listes.

    Amorce de réflexion sur une nouvelle organisation possible du site de l'école
    Réflexions menées à partir de témoignages glanés sur le Net est notamment celui de Claude Beaunis : http://www.freinet.org/creactif/blain/cm/bilan.htm

    Créer un site d'école n'est déjà pas simple mais le faire vivre sur plusieurs années avec des enfants et des projets différents est encore une tâche plus complexe.
    D'années en années, je sens mes élèves moins impliqués dans le développement du site de l'école puisque celui-ci est de plus en plus complet et organisé. Leurs mises à jour et nouvelles pages sont noyées dans le site. Ils n'ont plus la même liberté de création et de conception que les premières années car ils doivent intégrer leurs pages dans une structure de site devenue trop rigide.
    Notre site est devenu petit à petit plus une vitrine de travaux qu'un outil de création et de production au service des enfants.
    Je réfléchis actuellement à une nouvelle organisation du site de l'école et de celui du RPI pour qu'ils puissent répondre à ce cahier des charges :
    - présenter un site clair, attractif et interactif : il doit être visité, lu et permettre aux enfants d'échanger avec les visiteurs,
    - présenter une vitrine de notre école et de nos villages (situation géographique, descriptions, spécificités…),
    - permettre à ce site d'être une source riche d'apprentissages,
    - présenter un site qui soit d'abord l'œuvre des enfants et non de l'enseignant : un site où les enfants soient acteurs, concepteurs et réalisateurs : pourquoi pas un 3ème site, celui de la classe, où l'enseignant n'interviendrai pratiquement plus ?
    - mettre en place un site où le travail des enfants de l'année en cours soit clairement différencié de celui des années précédentes, afin de donner un sens au travail demandé. On pourrait archiver dans un coin du site le travail réalisé par les enfants les années précédentes, et remettre à zéro le site en début d'année. Mais, comment s'organiser ? Comment automatiser ou faciliter cette mise à jour annuelle ?
    - utiliser des logiciels et mettre en place une structure de site Web simples qui permettent aux enfants de concevoir et de réaliser leurs pages (taper leurs textes, faire la mise en page, insérer des images, des liens, créer et modifier des menus de navigation, ajouter de nouvelles pages, de nouvelles rubriques…) : un site techniquement simple (pas de gadgets inutiles, de menus complexes…) mais pédagogiquement riche.
    Quelques solutions pourraient être apportées par l'utilisation du langage PHP. J'essaye cependant d'explorer d'autres pistes pouvant être mises en place facilement sans connaissances spécifiques en programmation. Il faut que les enfants et les enseignants puissent réinvestir, chez eux et sans mon intervention, leur savoir-faire dans la création d'autres sites personnels.


    Le B2i

    Le B2i repose sur deux principes : (extrait de la page B2i et le C2i de Bernard Yves Cochain)
    * L'informatique n'est pas une matière indépendante à l'école et au collège.
    * L'évaluation se fait sous forme de brevet. Lorsque dans ses activités quotidiennes où l'informatique est utilisée, un élève pense avoir atteint une compétence, il demande à passer le brevet. L'enseignant le délivre s'il constate qu'effectivement, l'item est correctement assimilé.

    J'utilise depuis quelques années un système de" brevets informatiques " (à partir du travail de l'école de Monthey - http://monthey.ecolevs.ch/ ) permettant aux élèves de valider les compétences acquises concernant la maîtrise de l'outil informatique.
    L'arrivée du B2i n'a donc rien changé ni pour moi, ni pour mes élèves :)))
    Attention cependant aux dérives du B2i : à lire sur le site de Bernard Yves Cochain